Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 21 janvier 2014

Soirée filles

Samedi, ma copine Maleke m'a invitée à une "soirée fille". J'ai eu le choc de ma vie en arrivant chez elle, parce que je l'ai vue pour la première fois sans foulard. Ben oui : on était entre filles.

Verdict : elle est encore plus belle - si cela est seulement possible - avec ses beaux cheveux lâchés.

Elle s'était toute pomponnée pour l'occasion. Du coup, depuis, je rêve jour et nuit de rouge à lèvre marron (qu'est-ce que c'est joli!) même si je me doute que c'est fortement plus approprié à sa jolie peau bronzée qu'à ma peau à moi (d'autant plus que je renoue depuis quelques mois avec les joies de l'adolescence, youpi!).

Pendant qu'elle nous préparait un repas digne du Shah d'Iran, on a regardé la vidéo de son mariage (une vidéo professionnelle, d'un kitch que vous ne pouvez même pas imaginer). Elle nous expliquait toutes les traditions étranges du mariage en Iran (enfin pour les kurdes d'Iran, ce qui n'est sans doute pas exactement la même chose). J'ai donné la réplique francaise grâce à ma grande expérience des mariages familiaux, et j'ai ressorti toutes mes connaissances acquises en Serbie sur les coutumes de là-bas. Une deuxième copine enchaînait sur les traditions turques, et une troisième racontait en conclusion le mariage d'un gars francais de leur groupe d'amis avec sa copine chinoise, mariage qu'ils avaient fêté à Berlin avec leurs amis qui leur avaient fait subir les coutumes allemandes. Heureusement, on n'était que 4 à cette soirée filles et on s'en est donc tenues là.

- Le mariage musulman a lieu à la maison et c'est le molla qui vient faire la cérémonie à domicile.
- Je ne comprends absolument rien aux lois vestimentaires iraniennes. Un coup une fille se fait arrêter parce que ces chaussettes sont trop couleur chair et que ca peut perturber les gens, un coup une mariée se ballade en robe blanche presque transparente et sans foulard dans un parc et ca ne dérange personne...
- Avant la cérémonie du mariage iranien, comme la jeune fille va quitter sa famille pour rentrer dans celle de son mari, elle commence par faire tout le tour de la ville pour revoir une dernière fois les lieux où elle a grandi.
- En Iran, le mari vient chercher sa femme chez elle pour l'emmener chez lui.
- En Serbie, la famille du futur marié se présente à la porte de la future mariée et le futur marié envoie son témoin négocier avec le père le prix qu'il réclame pour donner sa fille (Stivi s'en était sorti avec une bouteille de champagne).
- En Allemagne, la famille enlève la future mariée et va la cacher. Le futur marié doit partir à sa recherche dans la ville, s'arrêter dans tous les bars et payer une tournée générale à chaque fois. (Et devrais-je ajouter : ca ne m'étonne pas des allemands.)
- Maleke était tellement émue que le molla a dû s'y reprendre à trois fois avant qu'elle arrive à sortir un "oui". Son futur mari commencait à sérieusement flipper.
- Le marié iranien doit offrir à sa femme à peu près 2000€ de bijoux en or. QUE de l'or. Par contre, les hommes ne peuvent pas porter de l'or. Alors les anneaux de mariage sont en or pour la femme et en argent pour l'homme.
- En Turquie, c'est la famille du marié qui rembourse à la famille de la mariée le lait de vache qui a servi depuis sa naissance à la nourrir.
- Une fois les alliances échangées, le couple doit couper le gâteau. En Iran, une jeune fille de la famille vient danser devant les mariés avec le couteau qui servira à acheter le gâteau. Elle négocie avec le marié le prix du couteau. Si elle s'en sort bien, elle se mariera bientôt.
- Après la cérémonie, on fait la fête. En Iran, les femmes dansent ensemble dans une salle, et les hommes dansent ensemble dans une autre salle ("Mais c'est trop NUL ce truc !"). Mais ca, c'est visiblement seulement parce que la famille de Maleke est très religieuse.
- Par contre, le marié a  le droit de venir dans la salle des femmes voir sa femme. Mais dans ce cas, on prévient à l'avance de l'arrivée du marié pour que les autres femmes puissent se couvrir.
- Les tissus des robes des invitées sont trop beaux. Le jour où je vais en Iran, je ramène une valise de tissus.

On a mangé par terre, comme en Iran. C'était pas la première fois pour moi, j'avais déjà mangé par terre dans un restaurant coréen. Mais au restaurant, on avait une petite table et pas une nappe à même le sol. Donc c'était un peu une première quand même. Et c'était très bon.

Après ca, on a terminé la soirée en regardant pendant des heures toutes les videos de youtube possibles de toutes les danses possibles. J'ai découvert à cette occasion que la nouvelle danse super à la mode, c'est le "zouk", mais que ca n'a pas grand chose à voir avec ce que j'appelle du zouk... Ce sont toutes les trois des grandes fans de danses de couple (tango, salsa, etc). Moi je préfère de beaucoup les claquettes (surtout si c'est Gene Kelly). Par contre la danse du ventre a fait l'unanimité.

Je vous laisse donc sur cette vidéo de Solmaz, une vraie légende en Iran, paraît-il (cela dit, ce qu'elle fait c'est plutôt de la danse arabe que de la danse iranienne...).

J'adore. Mais alors vraiment super mega beaucoup.

jeudi, 21 novembre 2013

Cher Papa Noel,

J'ai demandé à ma maman, et il parait que j'ai toujours le droit d'avoir une liste pour le Père Noel. Je n'ai pas encore bien saisi ou* se trouve la limite entre les père-noelables et les non-père-noelables. Une histoire foyer fiscal ? Ou de foyer fiscal imposable ?

 

Toujours est-il que j'ai longuement cherché des choses à demander au Père Noel. Je suppose qu'il n'aura pas la gentillesse de m'apporter un certificat de C1 d'anglais ni encore moins un doctorat déjà bouclé (quel dommage). J'aimerais bien aussi lui demander un nouveau dos qui ne tombe pas en panne tout le temps en hiver, mais j'ai peur que, ca aussi, ca soit en dehors de ses compétences.

 

Rapport au dos, je suppose que je vais devoir me débrouiller toute seule. Je me suis enfin décidée à attaquer le problème à la base et à prendre RDV chez ce qu'on appelle ici un "Heilpraktiker", terme pour lequel mon dictionnaire me donne des traductions un peu étranges dont celle de "naturopathe" qui est peut-etre encore la moins pire... J'attends donc de voir si ce Monsieur me dit quelque chose d'intéressant ou si je me tourne plutot vers un osthéopathe. En tous cas, dans l'un ou l'autre cas, tout ceci n'est pas pris en charge, et je dois donc payer avec mes petits sous. Qui devraient etre en nombre suffisant, sinon je ne m'amuserais pas à le faire, mais c'est sur que si le Père Noel avait la gentillesse de m'apporter un petit cochon avec des sous dedans, ca serait bien gentil de sa part. (le cochon est facultatif, des fois que ca serait pas clair)

 

Comme ca ne se fait pas de demander des sous au Père Noel, je préciserai qu'on peut faire quelque chose pour mon dos en lui offrant des pulls bien chauds pour ne pas que je prenne froid au cou et que je me réveille avec un torticoli. 

 

Pour le reste, je suis assez contente de ce que j'ai. Tout ce que j'aimerais changer dans mon appart, c'est la couleur des murs et installer un gros poste fixe d'ordinateur, mais ca n'aurait pas grand sens de me trimballer un pot de peinture ou un moniteur de 4kg dans l'avion de retour, donc j'ai abandonné l'idée.

Je ne vois qu'une chose qui me serait très utile pour le travail: c'est "Statistics for the Behavioral Sciences" de Frederick J Gravetter et Larry B. Wallnau (n'importe quelle édition).

 

Du coup, il ne me reste qu'à rappeler au Père Noel qu'il y a une liste de livres géante dans la colonne de gauche de ce blog et que je viens de faire le ménage dedans. Les asterisques, c'est quand le livre est disponible à la librairie francaise de Belin (qui est à deux pas de chez moi).

 

Voilà voilà.

Sur ce, Papa Noel, prends soin de toi et de ton porte-monnaie et passe un bon temps de l'Avent. J'espère que t'as un calendrier-thé de l'Avent, parce que c'est super cool.

---

* Je tenais à dire à cet endroit que je sais fort bien qu'il faut un accent sur le u. Mais mon clavier de la fac refuse pour le moment de faire des accents, ce dont je suis fort marrie. Seuls ceux que veut bien me mettre mon correcteur orthographique ont le droit de cité dans ce post...

lundi, 27 août 2012

Bon...

... croisez les doigts, les gens. J'ai un entretien d'embauche demain matin !

mercredi, 09 mai 2012

Et vous, vos élections, c'était comment ?

J'ai (presque) réussit à faire un article d'actualité moins d'un mois après l'évènement sur le blog de la Vache en Germanie.

Donc on applaudit et on va le lire !

jeudi, 10 novembre 2011

Cher père Noel

Il paraît que je suis pas encore un adulte, et que j'ai le droit encore à un petit lutin employé à plein temps jusqu'au 24 décembre rien que pour moi.

Sache donc, cher père Noel, que je fais du taekwondo (ah bon ?) et que j'aimerais vachement combler un manque important dans ma panoplie: j'aimerais avoir une raquette de taekwondo.
Une raquette, ca ressemble à ca:

140.jpg

Me demande pas où en trouver. La dernière fois que j'ai été à Décath', ils n'en avaient pas. Mais cela dit, je te donne un tuyau: va demander à Julien, il doit s'y connaitre un minimum.

Je suis également francaise (oui, nous allons ici de surprise en surprise), et comme ca coûte pas cher et que c'est bon, j'aime bien faire des crêpes. Bob m'a donné en partant sa poelle à crêpe, mais elle était de très mauvaise qualité, elle se tord de plus en plus sous l'effet de la chaleur.
Donc j'aimerais une poelle à crêpe bien fichue.

D'autre part, je suis une fille (renversant !), et je suis complètement amoureuse de ce truc:

img30337.jpg

C'est le "sérum minceur" de la gamme Action 3D Spa Végétal de chez Yves Rocher. Ca fait pas spécialement mincir, mais ca active les cellules de la peau pour pas qu'elles s'endorment et surtout ca SENT TROP BON (mais j'ai des goûts bizarres, aussi pour les odeurs).
Donc j'en veux... hum... deux flacons. Trois.

mercredi, 14 septembre 2011

Retour à la source (Saint Etienne)

Je vais commencer le récit de mes vacances (si tant est que je me dépatouille jamais de vous raconter mes vacances (je veux dire, regardez mon compte-rendu des Berlinales de Février dernier...)) par la fin.

Back to the rules. Back to Taizé.

Taizé, je n'y avait pas remis les pieds depuis une éternité. Au moins trois ans. Peut-être cinq. Je ne sais plus.
Puis il y a eu le Jamboree, qui a été une IMMENSE déception au final. Je vous raconterai un jour comment je suis arrivée dans un parc d'attraction pour scouts super "fun" au lieu du super Taizé-pour-les-ados que je m'étais imaginée.

Mon arrivée à Taizé m'a un peu traumatisée. Y'avait que des jeunes partout. Je veux dire, des jeunes, des jeunes de 17 ou 18 ans quoi. Pas des jeunes vieux, comme moi. Mon premier jour d'introduction biblique, le frère a demandé par plaisanterie qui était le plus vieux dans le groupe.
"Lui !
- Moi j'ai 19 ans.
- 19 ans ? Qui dit mieux ? Toi ?
- J'ai 20 ans."
J'ai levé la main. "Heu... j'ai 25 ans". Silence de mort dans la salle, yeux tout ronds braqués sur moi.
Ouais bon, ca va, hein.

En définitive, le traumatisme n'a été que momentané, étant donné que j'ai finit par dénicher un groupe de vieux francais de 29 ans qui faisaient leur after-JMJ ensemble à Taizé. Seulement ils avaient feintés, et ils venaient aux introductions bibliques de l'après-midi. Malins.

Surtout j'ai compris au bout de quelques jours que JE NE POUVAIS PAS vivre Taizé de la même facon à 25 ans que je l'avait fait à 16 ans. Et que c'était pas grave.
Ca a l'air bête dit comme ca, mais j'ai mis du temps à le comprendre.

Après avoir compris cela, et m'être bien amusée avec les vieux francais, Taizé c'était le bonheur pur.
J'ai emmagasiné tout ce dont j'avais besoin pour l'année. Et je suis partie le lundi avec le coeur léger.

Pas grand chose n'a changé à Taizé (je dis ca parce que je sais que ma cousine Winnie brûle d'avoir des nouvelles chaudes). Les mythiques bol rouges ont disparu, laissant place à des bols bleus-transparent, vachement moins poétiques, il faut bien le dire.
J'ai finit enfin par savoir qui était frère Alois. C'est facile, c'est celui entouré de plein d'enfants. Il a l'air d'un bon meneur de troupe, mais c'est sûr qu'il n'a pas l'aura de feu frère Roger.
À la prière, c'est maintenant frère Maxime qui joue du clavecin (je dis clavecin, mais c'est un piano tout bête, c'est juste que "frère Maxime joue du piano" ca sonnait encore plus bizarre). Du coup, on entend des couacs de temps en temps, c'est mignon.

Pour ma part, je n'ai pas eu du tout l'occasion de rencontrer frère Maxime, puisqu'à la rencontre des francais (où on était à peine une douzaine (les 788 autres pèlerins devaient être des allemands (ou des suisses))) c'est le frère hongrois qui a était présent. Moi je m'attendais à un petit comité avec frère Maxime, ca aurait été sympa, mais le frère hongrois était sympa aussi, remarque, juste qu'il a un nom hongrois bizarre dont je me souviens pas et qu'on peut pas hurler avec un iiiiiiiiiii hystérique au milieu.
Ce qui est le plus grand intérêt de frère Maxime, disons-le.
Mais j'ai eu l'immense plaisir d'échanger quelques mots en hongrois avec un frère de Taizé, ca valait vraiment le coup.

Évidemment, on sent que l'euphorie de l'été est complètement retombée et que Taizé est surtout préoccupé par ce qui arrive dans une semaine : l'arrivée des premiers frères à Berlin.
Autant dire qu'en partant sur Berlin, je ne quittais pas vraiment Taizé. Je devancais juste les fréres d'une semaine, ce qui est presque un honneur.

La "prière d'ouverture" de la préparation aura lieu dimanche prochain. À partir de là, il y aura une prière quotidienne à la Marienkirche (là où on peut voir la danse macabre du XIIème siècle, pour ceux qui connaissent).
Mon organisation quotidienne est donc déjà complètement bouleversée pour me permettre d'aller tous les jours à Alexanderplatz. En gros : au lieu d'aller tous les jours du matin au soir à la bibliothèque de la FU, je vais aller tous les jours du matin au soir à la bibliothèque de la HU et faire un saut à l'église à l'heure du repas de midi.
Ca va être génial.

mercredi, 01 décembre 2010

Liste Noel

Cher Père Noel,

Comme j'ai été terriblement sage cette année, j'ai des super idées de cadeaux chers.
Ne bougonne pas, je sais très bien que la crise financière n'a pas touché la Laponie.

Un cardiofréquencemètre

Je n'ai pas de préférence, ne m'y connaissant absolument pas. Un cardiofréquencemètre est composé d'un appareil qui prend le poul (qu'on attache autour du torse ; il existe une variante accrochée au poignet, mais il paraît que ce n'est pas très bien (dixit Foux)) et d'une montre gps qui vous raconte plein de choses plus ou moins importantes (de combien vous êtes éloigné de votre poul le plus élevé, votre vitesse en km/h, en mn/km, combien de kilomètre vous avez couru, combien de calories vous avez perdu, la température, la météo, votre horoscope, etc).
Je sais juste que la marque Polar est la plus connue... (exemple)

Des chaussures de course

Je te laisse volontiers le choix du modèle, cher Père Noel.
Je me permet juste de faire remarquer que je suis une grosse fan des Asics Gel-nimbus... et que je chausse du 38. Mais je serais toi, je garderais le ticket de caisse, c'est malheureusement assez indispensable sur ce genre d'article.

Une veste outdoor

Comme son nom l'indique: une veste qui tient très chaud et qui protège de la pluie. Si elle est pas rose fluo, ca m'arangerait, mais dans le fond, je m'en fiche.
J'ai vu des vestes super tip-top chez Millet. Qui est cher, mais fait de la bonne qualité. Et en plus, est francais. Chez eux, je taille du 38/40.

Des livres

Apocalypse Bébe, Virginie Despentes
Une forme de vie, Amélie Nothomb
(oui, j'ai remarqué que j'encourage le mécénat d'auteurs en manque de reconnaissance médiatique...)

Dehors les chiens, les infidèles, Maia Mazaurette

Médecine et Philosophie, Anne Fagot

En définitive, cher Père Noel, c'est évidemment toi qui choisis. Comme je devrais rester une semaine après Noel (pour harceler mon cher cousin Mathias qui sera en pleine préparation de ses partiels pour qu'il m'aide à utiliser prolog), et que je sais que toutes ces choses coûtent un demi-bras (sauf les livres, ok), des chèques cadeaux peuvent aussi faire l'affaire, et me permettrons de complèter avec mes sous si besoin est.
De plus, je suis toujours heureuse de découvrir des cadeaux originaux et inattendus. Et puis juste en passant: je manque terriblement de t-shirts de sport. Oui, les t-shirts moches et trops grands dont on ne sait pas quoi faire et qu'on ne porte que pour les cours d'EPS et les travaux de jardinage. Exactement ceux-là. (Mais cela dit, si tu y tiens absolument, toutes les marques de sport font des super t-shirts trendy qui absorbent la transpiration, donnent chaud quand il fait froid, froid quand il fait chaud, augmentent la perte de calories et clignotent dans le noir.)

Sur ce, Père Noel, je te souhaite un bon mois de novembre, plein de bons moments à faire les courses de Noel dans des centres commerciaux bondés, et bien sûr, sans oublier l'ESPRIT DE NOEL !!!

mercredi, 14 avril 2010

Heureux qui comme Elise

Heureux qui comme Elise
Va faire un beau voyage
Heureux qui comme Elise
Essaiera d'autres plages
Et puis nous reviendra
En flânant ici et là
Sur la murette de Port-La

IMG_2211.JPG

Quand y'a des matchs à la télé
Quand Béatrice a un enfant
Comme il est bon de tricoter
De tricoter

IMG_2265.JPG

Comme elle s'occupe de ses parents
Comme Petit Paul fait son printemps
Y'a pas d'raison d's'aventurer
Loin du quartier

IMG_2259.JPG

"Dans notre petit appartement
Près du canal, amoureusement
On vivait bien contents
Mon tricot, Alexandre et moi
Mon tricot, Alexandre et moi"

IMG_2276.JPG

Heureux qui comme Elise
Va faire un beau voyage
Heureux qui comme Elise
Mettra dans ses bagages
Des photos pour Picasa
Qu'elle trouvera ca et là
Dans les îles loin de Port-La

IMG_2197.JPG

Quand arrivent les fruits de l'été
Elle fait provision de soleil
En se jetant sur les pruniers
Abricotiers

IMG_2244.JPG

Elle mijote de vraies merveilles
Qu'on déguste dès le réveil
Les tartines sans colorants
C'est épatant

IMG_2212.JPG

"Nourris de soleil et de vents
Et de fruits bio évidemment
On vivait bien contents
Mes p'tits pots, Alexandre et moi
Mes p'tits pots, Alexandre et moi"

IMG_2206.JPG

Heureux qui comme Elise
Va faire un beau voyage
Heureux qui comme Elise
Verra cent paysages
Et puis s'en reviendra
Pour se marier à Balma
Avec son copain de Port-La

IMG_2251.JPG

Par tous les temps, elle fait marcher
Toute une armée d'ordinateurs
Qui n'arrêtent pas de ramer
Et de planter

IMG_2195.JPG

Ajax ne lui a jamais fait peur
Du ch'val de Troie elle est le dompteur
Les vaches, elle sait les élever
Rien qu'en 2D

IMG_2248.JPG

"À l'aise au milieu des écrans
Toute la journée, on pass'ra l'temps
On vivra bien contents
Mes virus, Alexandre et moi
Mes virus, Alexandre et moi"

IMG_2225.JPG

mercredi, 16 décembre 2009

Liste de Noel

Voilà Noel qui approche, et il paraît qu'il faut que je fasse ma liste au Papa Noel.
Donc on est partis pour un post qui ne va pas trop vous concerner si vous n'êtes pas Papa Noel en personne (de quoi ?!? Papa Noel lit mon blog ? Quelle notoriété j'ai acquise, c'est fou...)

J'ai une très petite liste cette année, mais je veux la commencer par un message très personnel dirigé à ma famille, et plus particulièrement aux membres du Conseil des Sages :

Nan mais vous croyez pas que je vous vois pas venir à rien dire sur le jeu de Noel, non ?
Que nenni, vous ne passerez pas outre le jeu de Noel cette année.

Parce que j'en ai décidé ainsi, na.
Et donc, je propose un concept fort simple cette année : on fixe un prix pour le cadeau, on tire au sort, puis c'est l'emballage du cadeau qui doit faire deviner à qui il est adressé.
Vous en pensez quoi ?

Bon. Maintenant que Sainte Lodi a remis un peu d'ordre dans ce chaos et que les bonnes vieilles traditions ont repris le dessus sur le néant jeu-de-noelesque actuel, je vais pouvoir retourner à ma liste.

 

weihnachtsmann_weltfrieden.jpg

THE very cadeau de Noel que je me souhaite du fond du coeur cette année, c'est un appareil photo numérique.
Le modèle m'est un peu égal, mais je veux qu'il fasse des photo (tant qu'à faire) et des vidéos avec le son (très important).
Et bien sûr, si y'a stabilisateur d'image, c'est quand même super bien.

Feu mon appareil numérique était un Canon IXUS 8001S, et j'ai filé le parfait amour platonique avec lui.
Comme ca, ca vous donne une idée.

C'est un peu tout ce que je veux.
Il y a beaucoup beaucoup beaucoup de trucs dont j'ai besoin, mais comme j'ai entendu dire que le père Noel vit en France, j'ai peur qu'il lui soit difficile de se procurer :
- un micro-onde (d'occasion, ca me va), mais qui passe sur une prise électrique ALLEMANDE
- des chaussures de course adaptées à mes genous (par definition - il me faut bien faire prendre les mesures moi-même)
- un Blush crème de chez Une (un truc écolo), mais j'ai auune idée de la couleur qu'il me faut (parce que ca se vend en France et que j'ai pas eu l'occasion de tester). Donc ca vous avance pas beaucoup.

A part ca, dans la traditionnelle interminable liste des livres que je veux pour Noel, pour le moment, il n'y a que ca :
- "Au service de la sagesse", de Michel Nodé-Langlois (Tempora)

Mes fantasmes vestimentaires du moment sont trop vagues pour figurer dans la liste.
Mais bon, si jamais au hasard de vos errances dans les magasins, vous vous dites : tiens, c'est exactement ca ! ; alors, informez-en le Père Noel (ou vous pouvez noter les références et me demander aussi).

- J'aimerais bien trouver des collants plumetis. Mais j'en ai trouvé nulle part pour le moment.

- J'aime beaucoup cette mini-jupe :

jupe.JPG

mais je ne sais pas du tout d'où elle sort. En fait, j'aime beaucoup ses couleurs très vives mélangées au noir, pour une mini-jupe, c'est très joli.

- ma robe trop top de chez Orsay est déjà posée à côté de mes plus belles bottes, je serai la plus belle pour aller à la messe de minuit, merci Papa Noel !

Je vais essayer de trouver d'autres idées pour la liste. Mais pour le moment, c'est tout.

jeudi, 05 novembre 2009

Et un bébé en plus, un !

Et voilà, le bébé tant attendu est sorti hier...

Regardez-moi ca comme il est mignon.