Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 13 octobre 2018

Fin des cours !

D'autre part, mon tout dernier partiel (de rattrapage) avait lieu le lundi suivant le workshop-de-l'angoisse.

phd083118s.gif

Illustration de PhD comics

Aucun, je dis bien AUCUN de mes étudiants n'est venu.

(D'ailleurs je ne me plains pas, ça veut dire que je n'ai rien à corriger)

lundi, 13 août 2018

Bientôt des adieux à la fac du sud

Je vous ai laissés sans nouvelles de la fac du Sud depuis la fin du semestre d'hiver dernier.

Entre temps, le semestre d'été 2018 a eu lieu, durant lequel j'ai donné mon dernier cours. C'était un cours d'introduction, que j'ai donné plusieurs fois. Les partiels ont eu lieu, et je n'attends plus que les partiels de rattrapage en octobre avant de dire adieu à peu près complètement à la fac du sud.

Mon contrat prendra fin à la mi-novembre. Je suis théoriquement censée assurer un présentiel de 20h par semaine à l'université, mais à peu près personne ne se tient à ce présentiel théorique. Je n'ai d'autre part, comme je vous l'ai déjà expliqué, ni supérieur direct, ni collègue avec qui communiquer. Le ou la successeur.e de Konfus n'entrera pas en fonctions avant le semestre d'été 2019. Si tant est que quelqu'un accepte le poste : Il n'est en effet pas impossible que les candidat.e.s retenu.e.s n'aient voulu qu'obtenir des billes dans des négociations avec son université actuelle (c'est une tactique assez courante). Dans ce cas, tout le processus serait à reprendre depuis le début. Le contrat de mon collègue postdoc a expiré dès la fin de l'hiver 17-18, et n'a bien entendu pas été renouvelé. Je suis le seul reliquat d'une chaire de syntaxe à l'agonie. Ce n'est qu'à cause des multiples pauses dans mon contrat entraînées par mes séjour à la Capitale que je suis moi-même encore en poste. Je n'ai donc, comme je vous l'expliquais, rien qui me pousse à venir à cette université, n'ayant plus ni cours, ni élèves, ni collègues. Ajoutez a cela qu'il m'est à peu près impossible de travailler sur mon ordinateur (la maintenance n'est plus vraiment assurée depuis que mon professeur ne paye plus le service informatique pour administrer mon ordinateur - et je n'ai pas les droits administrateurs sur mon propre ordinateur).

C'est sans trop de tristesse que je dis adieux à ces quelques années d'enseignement à l'université. Je ne pense pas avoir de formidables talents de pédagogue. Je ne déteste pas enseigner, mais il est peu enthousiasmant d'enseigner à des élèves qui n'ont aucun intérêt pour la matière (et clairement, la linguistique était la mal-aimée du cursus d'études germaniques - ne parlons même pas des élèves de professorat des écoles qui se demandaient ce qu'ils faisaient là). Bref, la joie de l'enseignement ne compense pas vraiment le temps et le stress que donner des cours implique.

Lecture.gif

Illustration de PhD comics

L'enseignement m'a tout de même été très utile. Je n'ai jamais eu d'introduction à la linguistique, et j'ignorais à peu près tout des domaines qui ne me concernaient pas directement. Mes cours d'introduction m'ont forcée à me former aux bases de la phonétique à la pragmatique, ce qui a comblé beaucoup de lacunes.

jeudi, 01 février 2018

Le bazar à la fac du sud

vendredi, 12 janvier 2018

Bonne année 2018

Oui, une titre d'une originalité folle. Et une vidéo mille fois trop longue en prime.

2018 commence bien !

 

mercredi, 08 février 2017

Quoi de neuf en 2017 ?

jeudi, 17 novembre 2016

Des nouvelles plus fraîches

Verdict : ca avait beaucoup de goût grâce aux épices, mais les abricots adoucissaient un peu, donc c'étrait vraiment très bon. D'ailleurs, je conseille fortement les abricots secs, moi qui n'aime pas les raisins secs dans les tajins d'habitude. Avec ma soupe et ma grosse salade, j'en ai eu pour deux repas.

J'avais prévu de parler travail dans cette vidéo, raison pour laquelle je ne fais pas allusion à mon anniversaire. J'attends d'avoir récupéré de chouettes photos pour faire un post dédié. On parlera de sport aussi une prochaine fois.

mercredi, 16 novembre 2016

Des nouvelles (déjà vieilles...), 2ème partie

dimanche, 06 novembre 2016

Des nouvelles (déjà vieilles...), 1ère partie

mercredi, 01 juin 2016

Ah, le joli mois de mai

Le mois de mai a commencé par une belle nuit de Walpurgis. Dans la nuit du 31 mars au 1er mai, les sorcières sont de sortie. J'aime aller au Mauerpark au nord de Belin. Chaque année y a lieu un grand rassemblement illégal (illégal, parce que tout rassemblement doit être déclaré et qu'aucune association de sorcières n'a jamais revendiqué l'organisation de cette nuit-là) avec moult feux et musique diabolique.

Ma petite marotte, ce sont les jongleurs de feu. Je peux passer des heures plantée sur les gradins à regarder les bolasses enflammées tourner pendant que les percussions se déchaînent. Cette année, nous avons même eu droit à des balles de jonglage enflammées.

IMG_3173_20160505_165806.jpg

Tous les exécutants qui se succèdent dans un désordre organisé sont des amateurs, leur exécution d'une qualité inégale. Peu importe, c'est ce qui fait tout le charme de la nuit de Walpurgis. L'important, c'est le feu et la danse.

Une fois les jongleurs partis, on se réchauffe auprès d'un grand feu de camp. Le mois de mai a commencé.

Au 1er mai, le printemps arrive. Juste à temps. Toute la ville se réveille de la torpeur hivernale au son des percussions comme ici sous le magnifique Oberbaum Brücke, le plus beau pont de Berlin. 

Il arrive au printemps de croiser d'autres Belinois, eux aussi de sortie. Y'a pas de raison, Belin est à tout le monde, et le quai du S-Bahn est un espace public ouvert à tous, après tout.

IMG_20160511_183020.jpg

Rien de mieux que Berlin au printemps ! Pour ma part, je profite des premiers rayons du soleil, comme vous pouvez le voir :

IMG_20160508_145520.jpg

IMG_20160509_144436.jpg

IMG_20160522_123751.jpg

De belles journées de beau temps qui se prolongent parfois jusque tard dans la soirée.

IMG_20160522_211547.jpg

Il faut profiter du soleil tant qu'il pointe le bout de son nez, parce que les jours gris d'averses ou d'orage ne manquent pas, eux non plus.

Qu'il est passé vite, ce beau mois de mai ! Espérons que le printemps continuera encore un peu sur Belin...

mardi, 27 octobre 2015

Des nouvelles

J'arrive enfin à poster cette vidéo... deux semaines après l'avoir tournée. Comme nouvelles fraîches, on a vu mieux, mais j'ai eu un mal fou à la faire. Ca promet pour les vidéos de Singapour !