Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 03 octobre 2020

Un dur mois d'octobre

La fin est proche. La thèse doit être rendue au 9 octobre, donc dans 6 jours.

Six jours encore donc pendant lesquels je vais devoir jongler entre: terminer la thèse, préparer les documents administratifs pour le rendu de thèse, faire des allers-retours en train ou en voiture entre mon ancien chez-moi et mon nouveau chez-moi, finir les cartons de l'ancien chez-moi, revendre les meubles (les vider, les nettoyer, les démonter, me mettre d'accord sur internet avec les personnes intéressées), régler les questions administratives du déménagement (électricité, enregistrement auprès des autorités, internet, changements d'adresse), régler les questions administratives du nouveau travail (pourquoi diable mon compte enseignant a-t-il été supprimé alors qu'il marchait il y a deux semaines ? comment fonctionne cette saleté de scanner ?), travailler (damn !) et - supplément surprise ! - faire opposition au fisc allemand qui a décidé que j'ai gagné 30000€ à l'étranger en 2019 (non, vraiment pas) et veut que je leur paye des impôts exorbitants dessus là tout de suite maintenant.
Étonnement (non), depuis une semaine, mon cou et mon dos ont décidé de faire grève. Mais je n'ai pas vraiment le choix. La deadline pour le rendu ne bougera pas, ni la date de l'arrivée des déménageurs. Donc tant que j'arrive à sortir du lit le matin (croisons les doigts pour les six prochains jours), il faudra continuer.

phd011207s.gif

Illustration de PhDcomics