Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 26 avril 2016

Comme à Taizé : notre Valentine

Un beau week-end d'avril (enfin, pas très beau, mais c'est pour la formule, vous voyez), je me suis retrouvée avec mes trois acolytes à passer un week-end de "travail" dans notre belle et grande maison au nord de Belin.

Comme l'histoire liée à cette maison n'est pas bien facile à suivre, un petit résumé rapide:
J'ai rencontré mes trois acolytes lorsque Taizé a organisé sa rencontre européenne du Nouvel an à Belin, en 2011. Dans ma paroisse (c'est à dire celle de la jolie église qu'on voit depuis mon balcon), ils organisent une fois par mois des prières de Taizé et sont d'une manière générale très sensibles à la "philosophie" qui est celle de Taizé.
Il y a maintenant un peu plus d'un an, la paroisse a résilié un contrat qu'elle avait avec une association caritative et qui lui permettait d'utiliser une maison dans le nord de Berlin (où se réunissaient des groupes de la paroisse divers pour des week-end ou des retraites). L'association caritative, ne sachant que faire de cette maison en perdant ce client, a déclaré vouloir la raser. Cela est arrivé aux oreilles du groupe de prière qui a eu l'idée de reprendre le flambeau pour faire de cette maison un lieu de prière et de méditation "comme à Taizé". Cherchant des volontaires pour s'emparer du projet, ils m'ont recontactée, et c'est comme cela que j'ai fini par faire partie de l'équipe.

Une année plus tard, le projet commence à bien prendre forme. L'association nous donne le droit de gérer la maison comme nous l'entendons à condition de couvrir tous les frais (taxes, chauffage, électricité, etc.). La plus grosse partie de notre travail consiste donc à organiser la location de la maison.

Il reste encore des tas de trucs à régler (un des murs est abîmé, il va falloir fonder une "vraie" association dans un avenir proche, etc.), mais soyons optimistes et regardons déjà le long chemin parcouru :

- Nous avons une adorable chapelle dans laquelle nous pouvons chanter des chants de Taizé aussi longtemps que nous le souhaitons.

IMG_20160402_194212.jpg

- Nous avons commencé à aménager et cultiver le jardin grâce à un paysagiste professionnel bénévole. C'est une partie que je laisse pluot à mes acolytes, mais ca sera sans doute très très chouette.

- Un des grands accomplissement de ce week-end de travail est que nous avons désormais un site internet, avec en prime un calendrier qui permet aux gens de réserver la maison directement. Le site internet sera en anglais un jour, c'est promis (et peut-être même en francais si je suis motivée).

Elle est pas chouette, notre Valentine ?

Les commentaires sont fermés.