Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 20 juillet 2015

C'est lundi...

Qu'est-ce que j'ai lu les trois dernières semaines ?

Lettres de ma chaumière, Octave Mirbeau
Daudet avait un moulin, Mirbeau avait une chaumière. Ces lettres sont elles aussi pleines d'anecdotes de la vie campagnarde, mais on y trouve moins de "légendes" et un ton propre à Mirbeau, beaucoup plus cru et morbide.

Le faucheur, Terry Pratchett

Terry Pratchett donne la vedette au grand chouchou des fans : la Mort ellelui-même. Tout en gardant son ton humoristique habituel, Terry Pratchett arrive à faire surgir de belles descriptions de la vie et de la condition humaine.

Le soleil rasait l'horizon.
Les créatures dotées de l'existence la plus brève du Disque sont les éphémères, leur durée de vie ne dépasse guère vingt-quatre heures. Deux des plus âgées zigzaguaient sans but au-dessus des eaux d'une rivière à truites et discutaient d'histoire avec quelques jeunes congénères de l'éclosion du soir.
"On n'a plus le soleil d'autrefois, fit l'une.
-C'est bien vrai. On avait du vrai soleil aux bonnes vieilles heures. Tout jaune. Rien à voir avec ce machin rouge.
-Il était plus haut avec ca.
-Oui, vous avez raison.
-Les nymphes et les larves vous témoignaient un peu de respect.
-Oui. C'est sûr, renchérit l'autre avec véhémence.
-M'est avis que si les éphémères de ces heures-ci se conduisaient un peu mieux, on aurait encore un vrai soleil."

Logicomix - An epic search for truth, Apostolos Doxiadis et Christos H. Papadimitriou

Ce roman graphique m'a été offert par mes collègues pour mon anniversaire, alors que je l'avais déjà repéré et inscrit sur ma liste de livres indispensables...
Tout dans ce roman graphique tourne autour du logicien Bertrand Russell, en présentant aussi ses prédécesseurs, ses collègues, ses successeurs. On y voit aussi le roman "en train de se faire", dispositif ingénieux qui permet de faire des pauses entre plusieurs idées maîtresses et de d'illustrer certains principes de logique, et qui permet aussi aux auteurs de prendre la parole pour expliquer leur démarche à plusieurs reprise.

Ce genre de romans, j'en lirais des piles et des piles sans m'en lasser. Ce sont des vraies perles qui nous permettent non seulement de comprendre des notions clés et des idées révolutionnaires, mais aussi de voir en quoi elles sont inscrites dans leur époque, ce qui les rendait alors révolutionnaires et quelles problèmes elles soulevaient.
Des livres intelligents qui veulent te rendre intelligents, j'en reprends quand vous voulez.

Les sangs, Audrée Wilhelmy

Qu'est-ce que j'ai vu ces trois derniéres semaines ?

Une sale histoire (Jean Eustache, 1977)
Quel film fascinant et super chelou...

Les commentaires sont fermés.