Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 25 août 2014

Work in progress

Puzzle1.JPGHeureusement, je reçois de temps à autre de la visite dans mon appartement berlinois ; ça me permet de découvrir des choses dans Berlin (comment ça, je suis une asociale qui ne sort jamais de son trou ?). Peut-être que je vous raconterai comment j'ai trucidé des fantômes et que je vous montrerai le Berliner Dom en lego (si vous êtes sages).

Après deux semaines de découvertes intensives, il était temps malgré tout de se remettre sérieusement au travail.

Calme plat au travail. Konfus est par monts et par vaux (conférence ici, conférence là), John est bel et bien parti et Melinda vient rarement travailler dans son bureau. Vitalita, la secrétaire, me tient néanmoins compagnie à l'heure des repas, ainsi que les quatre personnes qui travaillent dans le projet éditorial de Konfus et que je croise parfois dans la cantine universitaire. Et depuis une semaine, Konfus Junior a repointé le bout de son nez (c'est fou comme c'est long, les congés parentaux, dans ce pays).

Puzzle2.JPG

Petite vague dans le calme plat à cause de la grande conférence de MVFD (Mon Very Framework qui Déchire) qui a lieu cette année aux USA. La conférence commence d'ici quelques jours. Konfus y sera, bien évidemment. Melinda aussi y sera, car elle y fait une communication. Elle a révisé ladite communication en présence des deux seules personnes disponibles, à savoir : Konfus Junior et moi. Toute une après-midi de discussions sans fin sur les détails techniques MVFD. Ça m'a remise en forme de rechercher les failles logiques du système. Et très sincèrement, c'était aussi très gratifiant d'être capable non seulement de comprendre son analyse, mais d'en détecter les problèmes et de proposer des solutions. Pour un peu, j'en serais sortie en me disant que j'étais pas si incapable que ça.

Puzzle3.JPG

Retour au turbin, donc, et en ce qui me concerne aux compléments du nom. (Comment ça "Oh non, encore un post à mourir d'ennui" ?!?) Plus exactement, je m'intéresse aux compléments du nom introduits par "de" et par "à". (Mais non, c'est pas ennuyeux !) Pas mal de choses ont été écrites sur les compléments du nom introduits par "de", parce qu'ils sont très étranges. Notamment, parce qu'on peut les doubler:

les livres de Zola de mon frère

Ça pose des tas de problèmes en terme d'analyse. Notamment parce qu'on peut pas les inverser, et tout plein de choses palpitantes dans le genre. (On peut pas dire "les livres de mon frère de Zola"). Moi, ça me pose quelques problèmes, parce qu'à part celui que je viens de vous donner, la plupart des exemples qu'on trouve chez les gens qui s'occupent du sujet sont très peu naturels. Du coup, j'aimerais chercher dans la vraie vie des gens quels sont les exemples de double "de" qui sont formés. Juste histoire de travailler sur des exemples crédibles.

Puzzle4.JPG

Chercher dans les vrais mots de la vraie vie des gens, ça existe. Ça s'appelle de la linguistique de corpus. Le truc avec la linguistique de corpus, c'est que c'est des grosses bases de données qui ressemblent (entre autre) à ça (mais avec 20 000 fois ça) et que je sais pas trop quoi en faire. Y'a des outils pour travailler là-dessus, mais je les connais pas. Par chance, la fac de la périphérie organise un "workshop" demain soir sur l'un de ces outils. Konfus Junior (qui s'y connaît super bien en corpus, c'est un peu sa spécialité) m'a conseillé d'y aller. Voilà donc pour les choses qui vont m'occuper dans les jours à venir.

Le reste du temps, j'essaye de préparer mes cours pour le prochain semestre. Comme je vous l'ai dit, étant en quelque sorte chargée de remplacer John, j'ai le double d'heures de cours. Heureusement, ce ne sont que des cours de L1, donc à la fois pas très compliqués et pas très palpitants. J'essaye de me décarcasser pour imaginer des choses intéressantes à faire avec eux. Le concept de classe inversé m'attire bien, mais j'ai du mal à voir comment le mettre en place dans une matière aussi théorique que la linguistique. Voilà donc pour les choses qui m'occupent en ce moment et pour les mois à venir.

Puzzle5.JPG

Ah, et puis j'ai commencé ma prise en charge par un ostéopathe. C'est... intéressant.

Commentaires

J'attends les photos moi !!!

Écrit par : Maman | mercredi, 10 septembre 2014

Les commentaires sont fermés.