Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 21 octobre 2012

Dr.Hauschka

Ceci n'est certainement pas un article sponsorisé.

Dr-Hauschka-Skincare-Reviews.jpg
Ce mardi 16 octobre, j'ai eu par le biais de mon travail l'opportunité d'assister à un séminaire organisé par la marque de costétiques Dr.Hauschka (j'adore mon travail). Ne m'attendant à rien, j'ai été de surprise en surprise.

Qu'est-ce que je fous ici ?

Dr.Hauschka fait partie de la gamme de produits que nous vendons dans mon magasin, à côté de marques bio comme Weleda, Lavera, Santé, Ecovert et j'en passe. Mais Dr.Hauschka a un petit truc qui la démarque des autres. La marque se veut prestigieuse, les packagings sont résolument chics, et (on s'en doute) les prix sont élevés. Dr.Hauschka a aussi la particularité d'avoir une foule d'adorateurs inconditionnels, dans lesquels vous pouvez compter beaucoup de mes collègues et de nos clients.

Pour ma part, du haut de mes médiocres connaissances cosméto, j'étais assez sceptique sur ce qui me semblait être surtout un gros succès marketing, et ce au vu de la compo des rares produits sur lesquels j'avais pris le temps de jeter un coup d'oeil. Je veux bien que je n'y connais pas grand chose, mais une crème pour les mains dans laquelle le composant arrivant en tête de liste est l'alcool... ca me laisse quelque peu dubitative.

Raison de plus cependant pour me laisser expliquer la grande philosophie qui se cache derrière Dr.Hauschka.
Je veux dire : autre que la philosophie je-suis-une-bourgeoise-écolo-branchouille-de-Berlin-Ouest (j'ai rien contre les bourgeois écolos de Berlin Ouest cela dit, c'est pour 70% eux qui me nourrisent maintenant, donc je les aime d'amour).

J'ai bien mangé

En arrivant le matin dans la salle où avait lieu le séminaire, j'ai âprement regretté de n'avoir pas pris mon appareil photo. J'aurais pu croire que je m'étais trompée et que j'étais arrivée dans une salle de resto chic un soir de nouvel an.

Nous étions évidemment dans la grande salle d'un grand hôtel d'un quartier chic de Berlin. À chaque place un verre à pied, des bouteilles d'eau de luxe, bloc-papier, stylo, tout un arsenal de produits à tester, de cotons, de serviettes. À chaque pause, du café, du thé (super bon), des petit-fours à volonté (mais bios, végétariens et diététiques, les petits-fours, s'il vous plaît), des gâteaux, sans parler du repas de midi à tomber par terre... il est clair que Dr.Hauschka met les petits plats dans les grands pour nous séduire.

C'est clair : un vendeur convaincu fabrique plein de clients convaincus. Et un vendeur qui a bien mangé est plus facile à convaincre, surtout si on lui offre des pots de vin cadeaux. D'où une sympathique pochette pleine à craquer de produits offerts à emporter chez nous (pas des échantillons, les produits, on est bien d'accord).

C'est d'ailleurs bien ce qui me conforte dans mon opinion : Dr.Hauschka investit à fond dans le marketing.

C'est quoi ce truc ? (l'anthroposophie)

Alors Dr.Hauschka, qu'est-ce que c'est ? Et bien Dr.Hauschka se définit en quelque sorte et pour simplifier comme l'homéopathie de la cosméto.

Les produits estampillés Dr.Hauschka sortent des laboratoires WALA, qui ont été créés par un certain M. Steiner, personnage qui ne vous est peut-être pas tout à fait inconnu... Avec Dr.Hauschka, on entre en effet de plein pied dans l'anthroposophie. L'anthroposophie, c'est un truc bizarre et sympa inventé par les allemands et qui a débouché entre autre sur ce concept passionnant que sont les écoles Waldorf (ou "écoles Steiner" en version francaise). Le principe de l'anthroposophie, que ce soit en pédagogie ou en cosmétique, repose sur les cycles naturels, qui sont considérés comme les plus appropriés à faire d'une personne un être harminieux. En harmonie avec soi-même et avec son environnement.

En pédagogie, cette notion de cycles débouche sur tout un tas de très bonnes idées, comme l'adéquation entre certaines heures du jour et certains exercices intellectuels, certains mois de l'année et certaines matières, et certains âges de la vie et certains thèmes. Il y a toute une recherche sur la couleur des murs des salles de classe, par exemple, une infinité de choses que je trouve passionnantes sur le principe (faute d'avoir pu les tester). Tout le monde à Berlin a au moins un copain qui sort d'une école Waldorf : ce sont en général des personnes bizarres qui ont fait plein de choses inattendues dans leur vie et légèrement rebelles à toute autorité. Ca n'en fait pas moins des personnes tout à fait intégrées, tout à fait capables de faire des études, mais avec un "truc" différent, une forte individualité qui donne la "marque de fabrique" Waldorf.
(désolée pour la longue parenthèse sur la pédagogie Waldorf, mais je suis passionnée par le sujet depuis quelques années déjà)

En cosmétique, cette notion de cycles est appliqué dans deux domaines différents. D'une part dans la fabrication des produits eux-mêmes (les plantes sont toutes cultivées dans des jardins WALA selon une méthode anthroposophique, puis récoltées à certains moments bien précis, avant d'être travaillés dans des alternances de chaud et de froid, de lumière et de ténbres, par cycles de 7h, etc.) et d'autre part dans l'utilisation des produits (l'alternance entre le soin de jour et le soin de nuit sur lesquels je reviendrai, des cures cycliques de 28 jours pour réharmoniser la peau, etc.).

Je vous accorde que tout cela sonne très ésothérique lorsqu'on en entend parler pour la première fois et qu'on se demande souvent si il faut faire partie d'une secte pour utiliser une crème hydratante. Personellement, je me demande quels sont les fondements scientifiques de toutes ces histoires de cycles et de plantes broyées 7h dans de la glace, mais tout de même, je pense que l'on peut laisser sa chance à l'anthroposophie à cause de toutes ces bonnes idées qu'elle a fait éclore.

Qu'est-ce que j'en pense ?

On est bien d'accord que le fait qu'une marque dépense beaucoup pour son image marketing ne fait pas en soit d'un produit un bon ou un mauvais produit. Tout au plus, on peut se dire que l'argent dépensé dans certains effort aurait pu être utilisé à d'autres fins, mais pour le reste, on ne peut juger un livre sur sa couverture ni en bien ni en mal...

Je n'ai pas encore eu le temps de tester les produits Dr.Hauschka. Je le ferai, et je vous donnnerai mes impressions. Mais je peux déjà dire ce qui m'a plu et moins plus d'un point de vue purement théorique.

J'aime pas...

Mon GROS GROS GROS problème avec les produits Dr.Hauschka, c'est qu'ils sont (presque) tous composés de beaucoup trop d'alcool à mon goût. Or l'alcool (c'est pas moi qui le dit, c'est lui... et je crois vachement en ce qu'il raconte) c'est agressif, désèchant, et c'est complètement absurde pour un usage fréquent sur une partie du corps fragile. Donc dans une crème de main qu'on se passe (ou qu'on est censé se passer) vingt fois par jour sur les mains, c'est niet. MA crème d'amour, c'est la Weleda Citrus, sans alcool, bio et tout ce qui va bien. Pour les crèmes visage, c'est pareil, je suis sceptique sur la quantité d'alcool.
La défense de Dr.Hauschka sur ce point a été très nette. Ils assurent que leur alcool est inoffensif, que sa concentration est au maximum de 10%, et je pense surtout que c'est un "mal" nécessaire lorsque l'on veut renoncer à tout autre conservateur. Il faut bien que le produit se conserve un minimum, et sur ce point je leur donne raison. Comme d'autre part je me suis déjà tartiné sur le visage des concentrations d'alcool bien pires, ca ne m'effraye pas énormement, mais ma peau est assez robuste. Disons que je ne sais pas si une crème de jour Dr.Hauschka est vraiment ce que je conseillerais à n'importe qui comme LA crème idéale.

Un problème plus personnel a trait à l'odeur des produits Dr.Hauschka. La marque renonce aux parfums supplémentaires, et part du principe que tout leurs produits doivent sentir ce qui les compose. Les produits à base d'herbes sentent le thym et le romarin, ceux à base de miel sentent le miel et ceux à base d'amande puent l'amande. C'est comme ca. Pour mon malheur, Dr.Hauschka adore se servir de fleurs, et principalement de roses qui ont un effet apaisant et rééquilibrant. Sauf que j'exècre l'odeur de rose et que l'idée de me tartiner tous les jours avec la "Créme de Rose" (THE bestseller de Dr.Hauschka) ne m'enchante guère (or la crème de rose est la crème pour peaux sèches, c'est à dire celle qui me conviendrait... manque de bol). Mais la plupart des femmes adorent cette odeur, ce qui n'est donc pas vraiment un problème pour elles.

J'aime...

J'ai été tout de suite convaincue par le principe qui régit les soins visage Dr.Hauschka et qui démarque beaucoup ses produits des produits habituels. Sans trop de surprise, tout repose sur un principe de cycles alternant soins de nuit et soins de jour. Or, il n'y a pas de "crème de nuit" Dr.Hauschka. Pourquoi ca ? "Ca vous est sans doute arrivé de vous lever le matin, et de sortir puis de rerentrer dans la pièce où vous avez dormi sans avoir pris le soin d'aérer avant. En rentrant... puah... C'est bien la preuve qu'il s'est passé des choses cette nuit pendant que vous dormiez..." Or le travail de la peau la nuit se passe par la sueur et c'est pourquoi Dr.Hauschka interdit les corps gras le soir qui ne feront qu'empêcher ce travail de se faire correctement. Pas de soin le soir, donc. La peau doit juste être bien nettoyée. Le matin, après un petit nettoyage, on passe une crème de jour qui protège la peau du visage des agressions qui auront lieu dans la journée, comme on passe un manteau avant de sortir dehors.
Il se trouve que la routine Dr.Hauschka est celle que j'adopte personnellement, principalement parce que je me douche le soir après l'entraînement et que j'ai la flemme de mettre une crème en rentrant avant d'aller au lit. Et ca me réussit plutôt bien pour le moment. Je suis donc assez persuadée par l'explication du cycle jour/nuit.

Il existe tout de même un soin de nuit chez Dr.hauschka, mais c'est un soin aqueux et non-gras, toujours pour rester dans la logique du cycle jour/nuit. Ce soin se présente sous forme d'ampoule à appliquer en cure de 28 jours, le temps d'un cycle complet de rénovation de la peau (bon, en fait il y a un autre soin de nuit, quotidien, lui aussi aqueux et non-gras, mais il m'intéresse moins donc je ne revient pas dessus). Cette cure est censée rétablir l'équilibre de la peau. Dans mon cas, il s'agirait d'une cure deux fois par an, et j'avoue que j'ai bien envie d'essayer une fois pour voir ce que ca donne. Quitte à ne pas renouveler l'expérience si je ne suis pas convaincue.

Dr.Hauschka a créé récemment toute une série de produits pour les personnes souffrant de dermatite atopique (eczéma atopique). La gamme est, elle, sans alcool (youpi !) et la compo est vraiment très allèchante. Ce n'est pas ce dont j'ai besoin donc il me serait difficile de tester, mais je conseillerais vraiment à quelqu'un qui a ce genre de problèmes ou la peau très sèche d'aller y jeter un coup d'oeil, ca a l'air super.

À côté de la crème pour les yeux qui me laisse froide, la gamme possède un baume pour les yeux qui est un délice. On nous l'a fait tester et c'était tellement agréable, apaisant et nourissant que j'ai été séduite. Dans le fond, la compo ressemble à s'y méprendre au Rêve de Miel de Nuxe, MON baume à lèvre fétiche et miraculeux. N'yant aucun problème avec mes yeux, je ne pense pas avoir jamais besoin de faire la dépense, mais je ne peux que conseiller ce baume. Mais comme il est très nourrissant, il met un peu de temps à être absorbé, il faut être prévenu.
Dr.Hauschka a également un baume à lèvre similaire, mais pour le coup, j'aime beaucoup trop mon Rêve de Miel pour faire l'échange. Il est sans doute très bien, cela dit.

En ce qui concerne les soins pour le corps, il y a évidemment des crèmes, mais aussi des huiles. Or justement, les huiles pour le corps sont ma dernière révélation de cet été. Je n'ai jamais réussi à m'hydrater avec des crèmes, je m'y tenais un ou deux jours puis je laissais tomber, je n'aimais ni la sensation de crème qui colle à la peau ni celle du froid pendant le temps que je me tartine de crème. Au bout de deux jours donc, j'ai la flemme, et j'arrête. Par contre j'ai découvert cet été par hasard les huiles de corps, et j'ai tout de suite adoré. C'est une question de goût. Moi j'aime la sensation de l'huile sur la peau, d'autant que l'huile n'est pas froide et que l'odeur reste agréablement sur la peau.
Je suis pour le moment en train de terminer une huile pour le corps de Nuxe (Prodigieuse), que j'aime beaucoup mais qui a deux inconvénients : elle est très chère et elle n'est pas très couvrante. Les huiles Dr.Hauschka sont beaucoup plus couvrantes, et moins chères. Deux bonnes raisons pour en faire l'essai. Le problème, là encore, c'est l'odeur des huiles. Ma préférée est celle au citron. Sauf que l'huile au citron est plutôt censée être rafraîchissante et adaptée aux saisons chaudes. Ce n'est peut-être donc pas une bonne idée pour une frileuse comme moi de la tester alors qu'on entre dans l'hiver (absurdité complète). Il y a une huile qui réchauffe, mais elle est à la lavande et je n'aime pas du tout l'odeur. L'alternative serait donc de tester l'huile à la poire/arnika, qui est surtout recommandée pour le sport et dont l'odeur est assez acceptable.

En parlant d'huile, revenons un peu sur les soin visage de jour. Il y a trois crèmes différentes pour les trois types de peau (sèche, normale, mixte), et une huile de visage. Pour qui l'huile de visage ? Pour les peaux très grasses et acnéiques. Et je suis à 100% d'accord avec le principe de cette huile de visage. Outre mon amour récent pour les huiles, et le fait qu'il n'y a (enfin !) pas d'alcool dans ce produit, je suis convaincue qu'un visage acnéique a besoin de beaucoup de gras pour se réguler (sans quoi il ne fabriquerait pas tant de sébum). Certe, c'est un peu difficile à accepter quand on a le visage gras de se passer encore un truc super gras sur le visage, mais c'est la meilleure chose à faire. Si, si.

Enfin petit détail, mais ca me plaît bien : pas de soins hommes chez Dr.Hauschka. Tout simplement parce qu'il n'y a pas de soins femme. Tout est prévu pour les deux sexes, on ne fait pas de distinction. Et c'est cool.

Et si ca vous intéresse :

J'ai deux produits offerts par Dr.Hauschka dans ma pochette et qui ne m'intéressent pas du tout : la crème pour les yeux et la Crème de Soin Teintée (en gros, il s'agit de la Crème de Jour à la Rose mélangée avec leur fluide teinté, qui donne un peu d'effet soleil à la peau). Si vous êtes par chez moi à Noel et que ca vous intéresse, faites-moi signe.

Commentaires

Mais oui, mais oui, ça nous interesse puisque nous espérons être par chez toi à Noël !!! Mais d'abord, dis-moi : c'est où chez toi à Noël ? Autrement dit : tu es à Balma de quand à quand ?

Écrit par : Maman | lundi, 22 octobre 2012

oh crotte !! maman est la PREM'S !!!

Écrit par : saremma | samedi, 27 octobre 2012

Impossible de prendre les billets de train pour le moment. C'est pas faute d'y être allée plusieurs fois, mais le système a un bug à cause de changements d'horaires à partir du 11 décembre...

Écrit par : Lodi | samedi, 27 octobre 2012

Oh mon Dieu tu as trouvé les cosmétiques qui vont avec la pédagogie Steiner, la boucle est bouclé. (décidément cet homme est partout dans les cultures alternatives).
Personnellement Dr Haustchka je connais de réputation pour avoir vu leurs produits dans les supermarchés bios. Mais le packaging ne m'a jamais attiré (je rappelle que je suis arrivé aux produits bios par Lush donc du packaging coloré et rigolo) donc je n'ai jamais testé.
Cela dit je cherche à tester une crème teintée donc bon si ton exemplaire n'a toujours trouvé personne (et vu que ma crème de jour ne veut pas sortir de son pot), je veux bien me dévouer.
Sinon ahah je découvre que naturellement ma flemme me pousse à avoir des pratiques qui se justifient autrement dans le soin uniquement de jour.
Puis par contre les odeurs, ça va pas être possible. Cliente Lush moi j'aime les odeurs fortes, pas forcément artificielles mais fortes quoi. Je me rappelle encore d'un malheureux shampoing Weleda au marron qui m'avait fait saliver pendant des jours entiers et ne sentait rien du tout au final, quelle déception.
Si tu as des infos sur d'autres marques, je suis preneuse !!!!

Ah puis "Ecocert" normalement c'est pas une marque mais un label (dont le siège social est à L'Isle Jourdain, dans le Gers !)(ils cherchaient d'ailleurs une assistante de direction fin septembre mais il fallait 10 ans d'expérience sniff).

Écrit par : Winnie | vendredi, 09 novembre 2012

La marque, c'est Ecovert, pas Ecocert. Je connais en France, mais pas vraiment en Allemagne, d'ailleurs, ou alors j'ai juste pas fait attention.
Dr.Hauschka c'est pas très funky, si on vient de Lush c'est sûr qu'on y trouve pas vraiment son compte. Mais moi j'ai de la clientelle chic, pas des gens marrants qui aiment sentir la fraise et la vanille.
Je te mets la crème teintée de côté, et si je vois un truc marrant, je te fais signe (cela dit, y'a toute une gamme de produits Weleda à la Grenade et une autre à l'Argousier... tu as regardé ?)

Écrit par : Lodi | mardi, 13 novembre 2012

Les commentaires sont fermés.