Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 28 août 2012

Modigliani, Soutine et l'Aventure de Montparnasse

Ca fait super-méga sérieux comme titre. C'est normal, lors de mon dernier passage à Paris, j'étais avec ma copine de prépa, la blonde et douce Yoyo, à une exposition d'Art. Autant dire que c'était très sérieux.

L'expo tournait autour de la collection d'un certain Jonas Netter, petit mais néanmoins grand collectionneur (cette phrase ne veut rien dire, je suis au courant).

À côté, donc d'oeuvres de Modigliani et de Soutine, un apercu de tous les artistes de Montparnasse soutenus (à bout de bras) par Netter pendant des années, à la ville comme à l'hôpital, et tout aussi bien pendant la guerre. Peintures pour la plupart vraiment magnifiques, explications complètes (bravo au conservateur - les dernières salles sont un peu cafouillies, tout de même, si je puis me permettre), quelques extraits de correspondances. Une expo qui vaut largement le détour.

Je ne dirai pas grand chose d'intéressant d'autre. De toutes facons, je ne suis plus historienne du lard, et je n'ai plus aucune prétention à m'y connaître en quoi ce soit. Quant à l'histoire de Netter, si elle vous intéresse, je vous invite à aller voir l'expo, ca sera bien plus complet que mes vagues souvenirs.

Deux coups de coeur tout de même, deux artistes que je ne connaissais pas et dont j'emporte les toiles dans ma tête en partant de cette exposition...

Le premier est Utrillo.

15.utrillo.jpg

Maurice%20Utrillo-369995.jpg

Bon, quelque part, Utrillo, c'est un peu répétitif, dans le sens où il peint des rues, des rues, des églises et encore des rues. Mais certaines de ces rues retentissent (oui, oui, retentissent - je suis une super critique de lard, je suis au courant).
Il y en avait particulièrement deux, de ces rues, qui m'ont attrapée. Malheureusement, je ne les ai pas retrouvée en ligne pour vous les montrer. J'ai pris à la place quelques tableaux qui s'en approchaient. On est d'accord que la peinture en ligne, ca ne vaut pas grand chose, mais ca vous donne une idée.

Il y a aussi Moise Kisling.

moise-kisling-55.jpg

Moise_Nu.jpg

Moise_Ophelie.jpg

Moise_Pull.JPG

À part le dernier, aucun de ces tableaux n'étaient à l'exposition. J'ai juste regardé ce que je pouvais trouver en ligne, et j'ai pris ce qui me plaisais le plus. Le dernier était là, lui. Il n'a l'air de rien, vu sur un ordinateur, mais le rouge de ce pull inondait la pièce de sa rougeur. C'était stupéfiant, cette couleur rouge, on ne voyait dans toute la pièce que ce petit tableau. Fascinant.
Et puis j'aime bien Moise Kisling. J'aime son dessin, j'aime les formes qu'il choisit. Puis rien que de s'appeler Moise, c'est le summum du cool, non ? (j'aurais vraiment dû être critique d'Art).

 

Commentaires

Ben c'est pas si mal que ça comme critique d'expo, ça m'a donné envie d'en savoir plus sur le pull rouge.

Dans le genre historien du lard indigne moi je passe mon temps à confondre Murillo et Utrillo ^^'

Écrit par : Winnie | mercredi, 29 août 2012

Bonjour,

Je me permets de vous contacter pour vous informer de la publication d'un DVD sur le peintre Chaïm Soutine.

Après trois ans de recherches à travers toute l'Europe, auprès de personnes l'ayant connu et de collectionneurs .... j'ai produit un film documentaire qui relate son parcours et son oeuvre.
Il s'agit du seul film à l'heure actuelle traitant de cet artiste fascinant.
Pour plus d'informations, visitez notre site internet
Vous y trouverez un bon de commande à télécharger si vous souhaitez acheter ce DVD.

http://www.lesproductionsdugolem.com/soutine_golem.html


Si vous avez des questions n'hésitez pas à me contacter.
Merci et à bientôt
Murielle Levy
murielle.levy@lesproductionsdugolem.com

Écrit par : Murielle Levy | jeudi, 30 août 2012

Les commentaires sont fermés.