Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 16 décembre 2011

Objectif de la semaine

Bilan de la semaine-et-demie passée

Ou des deux semaines, en fait...

Lecture

Discourse on Information Structure, Kruijff-Korbayová et Steedman (2003)

Particules verbales

Réglées, et intégrées dans le mémoire. En deux jours, comme prévu.

Rédaction

Faite pendant la semaine, poursuivie dans le train, achevée aujourd'hui. Mais je ne pouvais vraiment pas la laisser en plan.
Demain, je relis à tête reposée avant d'envoyer à Konfus comme cadeau de Noel.

Seul hic: Je n'ai pas ajouté l'analyse syntaxique des questions. Ca m'aurait pris vraiment trop de temps. Mais c'est un objectif prioritaire de la rentrée.

Divers

J'ai participé à un groupe de lecture de la fac du centre vendredi dernier. Le principe est de traiter un article, tous les mois. Là, il s'agissait d'un article de Konfus, et il venait lui-même en discuter avec nous. On était... heu... sept. Et j'ai RIEN compris. Mais alors vraiment rien. Et tous les gens partaient dans des discussions trop compliquées, c'était très effrayant.
Je suppose que j'ai encore du boulot pour être au niveau (quelque part, c'est bon signe aussi). La prochaine fois, il me faudra impérativement BEAUCOUP mieux me préparer.

J'ai également rendu visite à Konfus ce lundi, pour discuter avec lui de définitions (plus je travaille sur les focus, moins je sais ce que c'est). Ca s'est très bien passé, et il m'a touché un mot du fameux projet sur les chants d'oiseau. Ca a l'air d'avancer dans la bonne direction.

Par Arlette, une thésarde rencontrée au work-shop, le suis rentrée en contact avec un linguiste spécialisé dans le hongrois. J'ai échangé quelques mails avec lui. Il ne m'a pas appris grand chose, mais il m'a donné quelques idées intéressantes. Malheureusement, il quitte la ville cette semaine et je n'aurai pas l'occasion de le rencontrer.

Ayant rencontré ma copine Rivière, et une chose en entraînant une autre, j'ai aussi commencé ce que je ne voulais commencer qu'en janvier, à savoir réviser mes exemples avec des hongrois de langue maternelle.
Je peux vous dire que je suis tombée des nues. Je pensais naivement que les exemples donnés par des linguistes à l'appuis de leur théorie étaient tous valables. Mais en faisant le test avec Rivière, je me suis rendue compte que beaucoup d'exemples étaient tout simplement faux...
À la rentrée, il va me falloir faire une relecture plus systématique des exemples, et avec le plus de hongrois possible. Hum... Où est-ce que je vais trouver des hongrois, moi ?

Évidemment, avec tous ces petits trucs qui se sont rajoutés, je n'ai pas eu le temps de faire plus de lectures...

Maintenant

c'est la trêve de Noel. Je vais zieuter du côté de la TAL, attendre une réaction de Konfus, et manger plein de bûche aux marrons.

Les commentaires sont fermés.