Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 27 novembre 2011

Objectif de la semaine

Bilan de la semaine

Bilan de mon entrevue avec Konfus Junior:
- Remodelage du plan en trois parties en un plan en deux parties: au lieu de la structure "morpho/syntaxe/structure informative", j'ai une structure "base pour une grammaire du hongrois (mopho/syntaxe) / Structure Informative". C'est dix mille fois mieux. Cent mille fois mieux. Un milion de fois mieux.
- Je dois réduire réduire réduire cette première partie (qui occupe encore 33 des 70 pages autorisées).
- Je me retrouve avec une liste impressionante de trucs à lire. "Mais c'est pas très grave, vous avez encore beaucoup de temps !" (Trois mois, pour lui, c'est beaucoup, donc.)

CONCLUSION: Mon problème de plan est déjà à moitié réglé, et pour l'autre moitié, au moins, je suis confirmée dans mon impression que OUI, y'a un truc qui cloche. C'est mieux (du moins: plus constructif) que le "mais non, c'est très bien" de Konfus.

Bilan des lectures:
- Is "Focus Movement" Driven by Stress ? Horvarth

Bilan du développement-pas-rédigé:

J'ai fait à vue de nez la moitié de ce que je voulais faire. Pas très brillant donc.
La faute à une crève qui me fatigue et me donne très mal à la tête, et à ce que ce développement-pas-rédigé est sans doute trop rédigé. Mais des fois, j'ai du mal à savoir où je veux moi-même en venir. Alors je rédige un peu. Mais je perds du temps.

Objectif de la semaine prochaine

Mon dilemne de la semaine dernière est résolu par Konfus Junior: Il m'a dit plus ou moins clairement qu'il ne voulait plus me revoir avant que j'aie lu whatmille articles et bouquins qu'il m'a filé, et beaucoup avancé dans ma deuxième partie.
Par conséquent: lecture lecture lecture et prise de notes, et la rédaction attendra.

Développement-pas-rédigé à finir

Ma deuxième partie, telle que je l'avais rédigé il y a deux ou trois semaines, faisait 9 pages. Maintenant, pas vraiment rédigée, elle en fait 15.
Objectif à moyen terme: 25 pages rédigées. À partir de là, je peux présenter à Konfus Junior un deuxième jet. Disons en gros: avant de partir en vacances de Noel.

Objectif à (plus ou moins) court terme: lire les articles et bouquins suivants

a. La théorie de Vallduví (gros classique), son interprétation HPSG et la critique de cette interprétation
- The informational component, Vallduví (à parcourir pour la forme, étant donné que je connais déjà en gros sa théorie)
- Information Packaging in HPSG, Engdahl and Vallduví
- Links without locations, Hendriks and Dekker

b. Autres analyses HPSG utiles pour l'analyse syntactique (celle dont je veux démontrer qu'elle est fausse)
- Strategies for Scope Taking, Szabolcsi (pas une analyse HPSG, mais qui devrait avoir quelques éléments intéressants sur les mouvements A')
- Towards a discourse-oriented representation of information structure in HPSG, Wilcock
- The Secret Life of Focus Exponents, and What it Tells Us about Fronted Verbal Projections, De Kuthy and Meurers
- Information Enriched Constituents in Dialogue, Ericsson

c. Analyse prosodique (celle que je veux prouver)
- Prosody, Focus and Word Order, Zubizarreta (1998)
- On the Relation between Syntactic Phrases and Phonological Phrases, Truckenbrodt (1999)
- Focus Projection and Prosodic Prominence in Nested Foci, Féry et Samek-Lodovici (2006)
- Information Structural Notions and the Fallacy of Invariant Correlates (2007)
- In Need of Mediation: The Relation Between Syntax and Information Structure, Fanselow (2008)
- Effects of Givenness and Constraints on Free Word Order, Fanselow and Skopeteas (2009)

d. Deux ouvrages HPSG-hongrois:
- A new look at information structure in Hungarian, Gécseg & Kiefer
- On the Syntax-Discourse Interface in Hungarian, Gazdik

e. Un ouvrage qui résume le point f.
- Discourse on Information Structure, Kruijff-Korbayová et Steedman (2003)

f. Gros classiques à côté desquels il est difficile de passer (mais qui sont pour certains un peu dépassés (comprendre: je sais vraiment pas si j'ai envie de les lire))
- Deep Structure, Surface Structure, and Semantic Interpretation, Chomsky (1970)
- Focus, Mode and the Nucleus, Gussenhoven (1983)
- The Fine Structure of the Left Periphery, Rizzi (1997)

g. Un truc sur les topic (enfin!)
- The dimensions of topic-comment, Jacobs (2001)

h. Classiques conseillés par un autre prof, donc dans une direction assez éloignée, mais qui donne peut-être un autre élairage sur la question.

i. À essayer de se procurer (dur à trouver):
- Shifting the focus : from static structures to the dynamics of interpretation, Wedgwood
- Intonation and stress: evidence from Hungarian, Varga
- Focus in the Theory of Grammar and the Syntax of Hungarian, Horvarth

CONCLUSION: L'objectif de la semaine est de lire le point e. J'aurai ainsi les notions de base qui me manquent pour un deuxième jet du mémoire.
La semaine suivante: sans doute le point a.

Autre objectif non-négligeable de la semaine

J'assiste à un workshop sur la structure informative organisé par la fac de la périphérie. Avec plein de gens intelligents venus des quatre coins du globe dedans. Le workshop s'étale sur deux jour, vendredi et samedi.
Ce qui me fait le plus peur, ce n'est pas tant d'enchaîner les conférences du soir au matin pendant deux jours (à raison de 6 conférences par jour) que le programme "du soir", à savoir un coming-together le jeudi soir (où on est tous censés faire connaissance dans la joie et la bonne humeur avant de se balancer nos théories dans la figure le lendemain) et un workshop dinner le vendredi soir (où on va manger ensemble au resto, à tous les coups en discutant de trucs trop intelligents dans lesquels je sens que je vais être complètement larguée).

Et oui, ca me fait SUPER peur. Je me vois PAS DU TOUT manger au resto, coincée entre Konfus et Junior qui discuteront de matrices et de framework ceci-celà. (À TOUS LES COUPS je vais me foutre de la sauce sur le pantalon.) J'essaye de me rassurer en me disant que la majorité des workshoppants seront sans doute des élèves de doctorat, et pas des profs avec déjà 10 ans de publications derrière eux. Mais quand même, j'ai très peur de me sentir bête.
J'ai failli me débiner pour les trucs du soir. Puis je me suis dit que c'était le premier pas à faire pour entrer dans la cour des grands, là où on a un bureau pour soi à la fac, un gros ordinateur et où on est PAYÉ pour bosser (hallucinant). Un jour sans doute, je devrai passer au pupitre devant ces gens pour leur présenter le résultat de mes recherches. Et EN ANGLAIS (l'horreur). À côté de quoi, manger des tapas avec Konfus relève du jeu d'enfant, n'est-ce pas ?

Donc voilà, objectif de la semaine prochaine: aller au Workshop (en m'étant un minimum préparée), ne pas me ridiculiser, faire éventuellement connaissance avec des gens intéressants, et ne pas faire couler de sauce sur mon pantalon.
Bon Dieu, mais qu'est-ce que je vais me mettre ???

Les commentaires sont fermés.