Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 19 septembre 2011

C'est lundi...

... et je pense qu'il faut que je renonce à jamais réussir à commenter les bouquins aussi vite que je les lis.

Qu'est-ce que j'ai lu pendant cet été ?

Plein plein de trucs...

La cervelle du sergent de ville, Alfred Jarry
Une satyre sur la police et les autorité, complètement absurde (en même temps, c'est du Jarry, on est prévenus).

Vater Sergius ("Père Sergius"), Tolstoj

Les Misérables, Victor Hugo

Au coeur des ténèbres, Joseph Conrad

Les cent morts du chaton, Pierre Béhel

Les frères Karamazov, Dostoievski

Dehors les chiens, les infidèles, Maia Mazaurette

Mont Oriol, Maupassant

Germinal, Zola

Les âmes grises, Philippe Claudel

Les vacances de Jésus et Bouddha

Notre coeur, Maupassant

La tulipe noire, Alexandre Dumas

Sur la lecture, Marcel Proust

Bibliomanie, Gustave Flaubert

Rapports sur l'enfant sauvage de l'Aveyron, Jean Itard
Ces rapports sont ceux faits sur Victor, appelé "l'enfant sauvage de l'Aveyron" par le médecin qui s'est occupé de lui. Ils ont eu une influence fondamentale sur la philosophie de la nature humaine, et ont fourni le sujet du film de Truffaut L'enfant sauvage.
Sincèrement, je ne pense pas qu'un rapport fait par un médecin de nos jours pourrait être aussi passionnant à lire. On sent que Jean Itard possédait un grand sens littéraire et connaissait sa philosophie. C'est donc un document à la fois historique, littéraire et philosophique. Ca se lit comme un roman.

L'araigne, Henri Troyat
Un magnifique roman, qui arrive peut-être un chouilla trop tard pour moi. Il m'aurait pris au tripes il y a quelques années, il n'a fait que me rappeler des thématiques passionantes que j'ai laissées de côté.
Le roman sent l'entre-deux-guerre et l'impasse de la philosophie. Un frère, trois soeurs, une maison. D'un côté, la Vérité, le Nihilisme, un idéal ; de l'autre : la vie. Les trois soeurs vont devoir choisir, l'une après l'autre, leur voie.

Une forme de vie, Amélie Nothomb
Jamais je n'arriverai à rattrapper Amélie Nothomb. Elle écrit plus vite que je ne peux la lire. Lá encore, j'achète le roman de l'année dernière au moment où sort celui de cette année...
Amélie est très forte pour l'autofiction, et là encore, ca marche à merveille. Elle thématise (plus "sérieusement" qu'à son habitude) deux choses qui n'ont absolument rien à voir : le courrier et la boulimie. Reste à savoir si ca n'a vraiment rien à voir.
J'ai beaucoup aimé, mais sans être d'accord avec la critique de l'an dernier : je ne trouve pas que ce soit LE meilleur Amélie Nothomb. Pour la boulimie, elle a fait dix fois meilleur avec la Biographie de la faim, où elle était moins dans le plaidoyer. Quant au courrier, c'est un très beau sujet dont elle parle avec passion, mais ce n'est pas une question de vie essentielle.

Fort comme la mort, Maupassant
Mont Oriol m'a fait partir sur la vague Maupassant et je me délecte. Après une vague déception sur Notre coeur (des redites si l'on connaît Une vie et Mont Oriol), un magnifique roman sur la vieillesse. Celle de la femme, celle de l'homme, celle d'un courant artistique, les douleurs cachées. Une vision au vitriol de la société bourgeoise du XIXème.

La centenaire, Dostoievsky
Je reste dans le thème de vieillesse avec cette micro-nouvelle de Dostoievsky.

Tu ne tueras point, Léon Tolstoi
Pas même une nouvelle, mais seulement un article de Tolstoi. Des remarques politique sur la responsabilité civique. En gros : est-ce le roi qui a tord d'avoir envoyé son pays à la guerre ou est-ce le peuple d'avoir obéi au roi ?

Le chat qui s'en va tout seul, Kipling
J'ai eu une envie de gamine de relire ce texte. C'était amusant de retrouver ce vieux compagnon.
J'avais oublié pourquoi Jean-Christophe fait fuir les chats ^^

Qu'est-ce que je suis en train de lire ?

Krieg und Frieden ("Guerre et Paix"), Tolstoj

Der Dativ ist dem Genitiv sein Tod - Band 2, Sick

Le gel au nez rouge

Médecine et philosophie

Qu'est-ce que je vais lire après ?

Je vais déjà essayer de me dépatouiller de tout ca. Puis j'ai envie de continuer un peu sur Maupassant, et de commencer enfin Masculin / Feminin de Francoise Héritier.

Les commentaires sont fermés.