Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 23 janvier 2011

Ces deux semaines, j'ai aimé...

... jouer à Time's Up avec les geeks de Paris. C'était dément. J'me suis un peu pris la honte tout de même quand j'ai voulu faire deviner David Bowie "Alors, c'est un chanteur, qui est mort d'une overdose je crois, et il jouait de la guitare, et... nan j'ai aucune idée de ce qu'il chantait..."
Je crois que j'ai légèrement confondu.
Avec Bob Dylan par exemple.

... jouer à Time's Up avec mes scouts (ben oui, quand un truc me plaît, je récupère), pas avec des pseudo-célébrités cette fois (nan parce que la patineuse russe et les 3 explorateurs que personne ne peut différencier les uns des autres, ca va hein...), juste avec des mots normaux, mais comme "feu" et "feu de camp" est tombé à peu près 5 fois, c'était quand même chaud.

... passer une semaine avec les scouts.
On appelle ca une "Spätschicht", et on en fait en général une par an. Toute la troupe se retrouve et vit ensemble, tout en suivant ses activités quotidiennes. Le matin, on petit-déjeune ensemble, puis chacun part à l'école (et à la fac pour les chefs). L'après-midi en rentrant, séance de devoirs collectifs, préparation du repas, dîner, un petit jeu ou un petit débat avant d'aller se coucher.
Ca donne un peu l'impression de gérer une famille de 20 enfants, mais sinon c'est pas mal. Genre après, on dors sans interruption pendant trois jours, mais pas mal.

... Le décryptage du "phénomène Sarrazin" ici en Allemagne par un martiniquais berlinois qui a oublié d'être bête. À lire de toute urgence, même si c'est pas riant.
(Il livre aussi un superbe bilan de l'année 2010, pour lequel je pourrais signer pour pas mal de choses - Je vous le recommande, ne serait-ce que pour la vidéo sur le hip-hop de Bach)

Commentaires

Tu n'avais jamais joué à Time's Up avant 2011 ???!!!
Mais que fais-tu pendant tes soirées entre amis ???!!!

Écrit par : Winnie | lundi, 24 janvier 2011

Les commentaires sont fermés.