Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 27 avril 2010

Treizième séance d'entraînement

Lorsque j'ai fait part au chéri de Winnie (qui fait du taekwon-do) de mon envie de me lancer moi aussi là-dedans, il a eu l'air un peu hésitant.
« Mais... tu es au courant quand même, hein ? C'est un sport de combat... Enfin, c'est un sport où on se tape, quoi... Tu vas ressortir pleine de bleus et tout... »

Donc déjà, je ne vois pas du tout pourquoi il avait l'air si sceptique. Est-ce que j'ai l'air de quelqu'un de faible, hein, je vous le demande ?
(QUI a dit « oui » ???)
C'est ce que je m'efforce d'expliquer à Maurice, quand il doit me boxer sur l'épaule et qu'il me donne des petites pichenettes de souris. « Mais tu peux y aller, tu vas pas me casser, tu sais ! »

Enfin cela dit, ça n'évite pas les effusions de sang.
La semaine dernière, j'avais fait la grossière erreur de ne pas me couper les ongles des pieds. En donnant un coup dans une raquette, j'ai un ongle qui s'est fendu, et mon pied a commencé à saigner.
Aujourd'hui, c'est en tenant la raquette pour mon partenaire que celui-ci a manqué sa cible et a cogné sur ma main. J'avais le doigt en sang, mais au bout de 3mn, c'était passé. Juste une petite égratignure, en fait.

Mais je veux rassurer tout de suite ma maman : je ne fais pas de « combat ». Il y a un cours de combat de teakwon-do, mais ce n'est pas celui où je vais. Moi je vais au cours normal, où on apprend surtout à faire les mouvements.
L'entraînement est difficile, parce qu'on fait beaucoup de pompes, de sauts, qu'on tape (dans une raquette) très fort, et qu'on a parfois des enchaînements de mouvements compliqués, mais je n'en ressort pas pleine de bleus.
A la rigueur avec quelques crampes, et encore.

Commentaires

En bien au Viet vo dao, tahn long, c'est soi on a rien, soit en on est mort... : )
Apparemment si je mets un com, c'est que mon heure n'est pas encore venue. Ça vient du Vietnam, comme son nom l'indique. Drôlement dangereuses ces p'tites bêtes. Avant, je faisais du karaté do shotokan. A coté ça passe inaperçu...
Au combat, on y vient forcément un jour ou l'autre..La tentation...La petite chose qui vous perdra... Mais alors, gardez surtout vos tempes, on peut mourir d'un coup de pied là.
Bonne soirée quand même.

Écrit par : jo | mardi, 27 avril 2010

Ah mais faut pas s'étonner de la réaction, il a du mal à comprendre que non toutes les filles ne sont pas des petits être fragiles et incapables de se défendre qui vivent silencieusement dans leur coin en tapant des mains avec un rire de souris quand on leur offre un truc sucré à manger... je fais ce que je peux mais les préjugés sont difficiles à éradiquer !

Voilà sinon un cours de tae-kwon-DODOOOO sans combats ça me semble un peu bizarre, pas très normal, car le but du sport c'est quand même justement de combattre.

Écrit par : Winnie | mercredi, 28 avril 2010

Maman ! maman ! ne t'inquiètes pas !!! Moi je ne fais pas de sport !! (je sais, je sais, je suis l'image de la perfection ... pour ma maman .....)

Écrit par : Ingrid | mercredi, 28 avril 2010

Moi ca ne me choque pas de ne pas faire de combat.
D'une parce que ca n'a l'air de choquer personne, et pourtant, ils sont pas tous débutants. Et aussi parce que je pense que je prends ca plutôt comme une sorte de cours de danse. Mais si, mais si. Une danse avec de la violence dedans, mais l'intérêt, c'est la perfection du mouvement, plus que la force et de savoir si je vais tuer mon adversaire ou me faire tuer la première.

Écrit par : Lodi | mardi, 04 mai 2010

Ah oui mais dans ce cas-là ça ressemble plus au sonmudo (sorte de yoga coréen) où effectivement la recherche du mouvement prime sur le combat... fin bon je chipote je chipote mais c'est très bien que tu aies trouvé un sport où tu t'épanouisse !

Écrit par : Winnie | mercredi, 05 mai 2010

Les commentaires sont fermés.