Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 11 décembre 2009

Animémania : Slam Dunk

Et oui, ENCORE un manga de sport.

Bon, alors déjà, si vous avez pas des palpitements au coeur en voyant la première action du générique (la combinaison à trois juste avant que le titre apparaisse), je pense que vous pouvez passer votre chemin tout de suite.
Moi, rien que de voir ces 11 premières secondes, ca me rend hystérique. Cette fluidité dans les mouvements... ces tout petits ralentis, juste ce qu'il faut... et cette feinte... ah, c'est magnifique !!!
Le générique a beaucoup de défauts, mais les actions (celle-là et l'attaque en 0:48) sont vraiment parfaites.

Elles illustrent d'ailleurs LE point fort de la série, puisque si je ne suis pas fan du dessin, par contre, il faut lui reconnaître une fluidité rarement égalée.
Des actions de ouf.
Moi, je les suivais sur 100 autres épisodes, si ils avaient voulu...

sakuragi.jpg


Le héro, donc, Sakuragi Hanamichi.
Au début, j'ai eu vachement de mal avec ce héro. Trop bruyant, trop brutasse. Pas du tout le héro normal des mangas. C'est un peu comme si on avait donné la première place au personnage secondaire énervant, vous savez, celui qui apparaît dans tout bon manga qui se respecte, avec sa voix criarde, son hystérie insupportable, et qui accumule normalement tous les défauts : égoiste, vantard, égocentrique et borné.
Ben voilà, c'est Hanamichi. Et bien croyez-moi si vous voulez, mais il tiens super bien la route, comme perso principal. D'une part, ca nous évite pour une fois d'avoir droit au perso secondaire pré-cité (qui m'horripile en général - raison pour laquelle j'ai arrêté "Olive et Tom", d'ailleurs, la suportrice principale me tapait sur les nerfs). Et d'autre part, pour la première fois, si vous me demandez à la fin quel a été mon chouchou, et bien... c'est Hanamichi. Alors que j'ai toujours mon chouchou parmis les persos secondaires, d'une manière générale. Preuve que le pari est réussi !

week-1-out-hanamichi-sakuragi.jpg
(mais on est bien d'accord que la banane des années 80, ca lui va beaucoup mieux que sa coupe rasée à la fin de la série)

Bon, ensuite, c'est du basket.
Faut aimer.
Moi, depuis "Dear Boys", j'ai un truc avec les mangas de basket.
Faut dire qu'un sport où les attaques n'ont pas le droit de durer plus de 30 secondes (ben oui, y paraît que c'est dans les règles), ca aide à ne pas s'endormir devant sa télé (c'est pas comme le foot).
Et si vous y connaissez rien au basket, alors je dis : Vous êtes tout à fait à bon port. Parce que "Slam Dunk" est concu de manière tout à fait didactique. Le héro étant un parfait débutant, on apprend toutes les règles en même temps que lui (et on commence par : au basket, il faut dribbler - c'est dire si ca commence doucement). Et en 101 épisodes + un film, vous avez le temps d'en voir passer, des règles. Sincèrement, je pense être maintenant capable de vraiment suivre un match de basket (et de reconnaître à la fois les différents paniers, les statégies de défense, pourquoi les joueurs font des fautes et tout), et même pire, en avoir envie. Ce qui n'est pas mon but quand je regarde un animé de sport, mais enfin, c'est un avantage non-négligeable.

A noter aussi que "Slam Dunk" donne la part belle aux "rebonders" (bref, aux joueurs dont le rôle est de se placer sous le panier pour rattrapper les rebonds), et pas aux marqueurs qui ont normalement toujours la vedette.

Enfin, il faut bien que l'animé ait des mauvais côtés aussi.
Laissons de côté le dessin... je préfère des trucs plus Shôjo, mais si c'est pour que l'histoire soit niaise, j'accepte un dessin un peu plus heurté.
Mais alors je vous demande un peu : qu'est-ce que c'est que cette série d'épisode interminable où tout le monde se tape dessus dans le gymnase ??? Nan mais franchement ? Facile 4 ou 5 épisodes, où on ne voit que du sang gicler et des grosses brutes se donner des coups de poing. Aucun intérêt pour l'intrigue, aucun intérêt dans la psychologie des personnages, aucun intérêt... Il fallait absolument un quota de sang dans un manga sur le BASKET ???
Enfin, fort heureusement, cette parenthèse bizarre n'a rien à voir avec le reste de l'animé.
Mais franchement, quelle idée...

Bref, "Slam Dunk" (inspiré d'une histoire vraie, en plus - car Sakuragi Hanamichi a vraiment existé - que demande le peuple ?) se classe vraiment dans mon top.
Sans égaler "Hajime no Ippo" (mais c'est une question de goût), il se situe dans ce courant très Shonen, didactique et - finalement - attachant.
A consommer sans modération.

Commentaires

La paix d'une magnifique série de t Dunk j'attends avec impatience la quatrième partie et j'espère que la chaîne Spacetoon Tardoh je devrais être en arabe

Écrit par : miriam | lundi, 27 juin 2011

Il y aura une quatrième partie ???

Écrit par : Lodi | mercredi, 29 juin 2011

Les commentaires sont fermés.