Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 14 octobre 2009

Animémania : Shijou Saikjou no Deshi Kenichi

Je suis sûre que vous vous souvenez de ma merveilleuse série d'articles sur les mangas.
C'était le bon temps, celui où je lisais, où je faisais fonctionner mon cerveau, toussa toussa (et où j'avais une Fnac pas loin, ca aidait aussi). Mais vous savez ce que c'est, les jeunes d'aujourd'hui, la lecture se perd, ils passent leur temps devant la télé. Et bien voilà, c'est exactement ce qui m'est arrivé ces derniers temps, j'ai regardé passivement des japoniaiseries pendant des heures, c'était génial.

Alors je vais vous raconter un peu ce que j'ai vu, et croyez-moi, ca vaut le détour.
Mais je ne peux plus appeler ca "Mangamania", parce que voyez-vous, c'est pas du manga, c'est de l'animé, et c'est trop la honte de confondre les deux, c'est mes amis les geeks qui me l'ont dit.
Donc maintenant, c'est l'animémania, et puis c'est comme ca.

Shijou Saikjou no Deshi Kenichi

 

kenichi.jpg

Oui, ben rassurez-vous, y m'a fallu un moment pour retenir le titre en entier à moi aussi.
Donc pour résumer l'esprit du manga, je te le fais en une scène qu'elle est pas dans l'animé, mais qu'elle pourrait totalement y être.

Alors là, c'est la scène du combat entre Gros-Bourin-Méchant et Super-Fortiche-Gentil. Y'a une musique rock de fou, ca veut dire que le moment est vachement important.
GBM : "Espèce de petit microbe faible et pas à ma hauteur, essaye de parer ce coup si tu le peux : AAAAAAAAAAAH !"
Et GBM fais un super coup dans les côtes à SFG, avec des éclairs et tout, tellement violent que SFG s'envole.
GBM : "Ha ha, tu vois ce qui fais la faiblesse des gens comme toi, Super Fortiche Gentil, c'est que les arts martiaux sont faits pour tuer les autres, et ca tu ne l'a pas compris, ha ha ha."
SFG est toujours en train de voler, puis il s'écrabouille sur le sol. Ca fume tellement qu'il est achevé et tout écrabouillé sur le sol.
GBM : "Pfff. Tu me décois, Super Fortiche Gentil, je te croyais plus fort que ca, mais je t'ai battu en un coup."
Et il tourne le dos à SFG, mais celui-ci se met à rire d'un rire caverneux.
SFG : "Ha ha ha... Mais qui a dit que j'avais perdu ?"
Et SFG fais un super saut quadruple salto dans les airs et retombe debout en position de combat. Il est super furieux, et il bande tous ses muscles, même que son T-shirt craque d'un coup et qu'il se retrouve torse-nu, et du coup on voit encore mieux tous ses muscles. Il s'élance le poing en avant vers GBM qui est complètement tétanisé d'étonnement.
GBM : "Comment ? Mais comment est-ce possible qu'il se relève après avoir 3 côtes cassées et avoir recu mon Super-Coup-De-Poing-Spécial ???"
SFG : "Vouloir sauver les autres, c'est ma force. C'est l'esprit véritable des arts martieux, tels que mon maître, le grand Super-Mega-Barraqué-de-la-mort me l'a apprit. D'ailleurs, maintenant que je me suis battu avec toi, je peux lire en toi, et je ressens que toute ta haine te viens d'une blessure d'enfance !"
Gros plan sur l'oeil de GBM qui s'ouvre tout grand sous l'étonnement d'être si bien percé à jour. On revoit le film en noir et blanc de son enfance.
GBM : "Oui, c'est ma mère, quand j'avais 6 ans j'ai essayé de la sauver avec les arts martiaux, mais tout ce que j'ai réussi à faire, c'est la tuer. Car les arts martieux n'apportent que la mort !"
SFG : "Naaaaaaan, je te prouverai le contraire !"
Et donc, SFG, qui est toujours en train de s'élancer avec son poing en avant (mais si, souvenez-vous), il lui fait un super coup dans la tête, que GBM vole en arrière en crachant du sang. Il s'écroule par terre, ca fume, et tous ses copains autour sont super surpris.
Donc là, c'est SFG qui a gagné. A moins que GBM refasse "Ha ha ha. Tu croyais m'avoir avec un coup aussi minable ?" et que tout recommence, mais on va faire genre que c'était une scène courte.

 

4231.jpg

Bon, mais cela dit, sans rire, Kenichi c'est vraiment super bien.

Comme vous l'aurez relativement compris, ca parle d'arts martiaux. Et je peux même dire que finalement, c'est vraiment super quand on n'y connaît rien en arts martieux (comme moi, quoi). Car il y a toute une pleiade de personnages, chacun spécialiste dans un art particulier : la boxe Thai, le Jujitsu, le Karaté, le Kung-Fu, la boxe, le judo, le Taekwon-do et le sumo. Y'a aussi deux filles qui se battent avec des armes, mais on approfondit moins ce côté-là, leur seul intérêt est de montrer que le top du top c'est de les battre à mains nues.
Le personnage dont je vous ai mis l'image ci-dessus, c'est mon préféré, Kisara, la spécialiste du Taekwon-Do. Parce qu'elle est trop cool.

Le héro, c'est donc Kenichi, et Kenichi, c'est un peu Ippo-kun (Ippo-kun, de "Hajime no Ippo", l'animé sur la boxe super génial).
L'intérêt, c'est donc qu'au fur et à mesure que le héro progresse, on découvre les spécificités des différents arts martiaux. Au bout des 50 épisodes (ben ouais, quand même, hein), je peux vous dire qu'on confond plus du tout.

Et voilà, je ne peux donc que vous conseiller ce manga.
On y retrouve le même humour un peu lourd mais digérable quand même de "Hajime no Ippo", avec en plus une composante filles-à-gros-sein qui peut lasser. Enfin, moi, ca me lasse. (Non, parce que sans dèc', le seul intérêt du personnage de Miu-chan c'est d'avoir de gros seins, non ?)

 

normal_Kenichi_Miu1.jpg

Bref, vous voyez ce que je veux dire.

Les commentaires sont fermés.