Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 21 juillet 2009

Belin dans toute sa splendeur en mouvement

J'ai donc commencé un stage, disais-je.

Je suis très embêtée pour vous parler de ce stage, parce que c'est vachement intéressant, mais je crois que j'ai pas trop trop le droit de tout raconter. Pas que ce soit super top secret, mais publier le moindre truc peut risquer de violer je-ne-sais-quel copyright, donc pour pas prendre de risque, je vais vous raconter mon stage sans rien vous raconter.
Vous êtes prêts ?
Ben alors-y alors.

J'ai donc été contactée un peu en urgence, rapport à une demande que j'avais faite y'a très très très longtemps. Ils avaient dû se mettre mon adresse derrière l'oreille pour le cas où.
Il s'agit de faire des traductions journalistiques (très précisement, des traductions d'interviews), pour la sortie d'un nouveau livre sur Belin. Pas un guide touristique, ni un livre d'Histoire, ni un essai, mais plutôt un gros mélange un peu ecclectique. A priori ca sera très bien parce que je travaille dessus donc c'est évident que ca va être réussi parce que c'est une nouvelle collection d'une maison d'édition qui d'habitude fait des choses vraiment bien foutues (rapport à mes années prépa où j'ai eu l'occasion de me servir de quelques uns de leurs ouvrages), et surtout qui sortent un peu de l'ordinaire (d'où le nom de la maison d'édition, qui est pas là pour rien, ma foi).

Voilà donc qu'un tout nouveau livre consacré à Belin va sortir.
Je travaille sous la direction de la jeune journaliste chargée de cet ouvrage, dont tout ce que je peux dire c'est qu'elle a une jolie voix étant donné que je ne connais pour le moment pas grand chose d'elle à part son accent francais dans les interviews que je suis chargée de traduire. Mais, pour de vrai, un jour on va se voir, si si, et je sens qu'on va trop devenir potes. Enfin, des potes qui se vouvoient, quoi.
Personnellement, je ne la connais donc pas vraiment, mais d'après mon ami google, elle travaille surtout sur des reportages vidéo, notamment pour Arte, donc toujours plus ou moins dans un cadre franco-allemand.
Voilà par exemple un de ses reportages visibles sur le net, c'est donc la réalisatrice (mais je dis ca juste comme ca):

Ma première interview, dont je viens de terminer la traduction (d'où le fait que je peux souffler cinq minutes) m'a emmené sur les traces de l'Holocauste, tout particulièrement ici. Une expo que j'ai d'ailleurs eu l'occasion de voir en février. C'est pas mal du tout, hein, n'hésitez pas à y faire un tour (en plus, c'est gratuit). Vous saviez que ca existait, ca, un master "Holocauste" ? Ben si, mais faut venir à Belin, bien sûr.
Quand au monsieur interviewé, je vous dirai pas qui c'est (z'aurez qu'à acheter le bouquin, non mais ho), mais il a quand même sa propre entrée sur Wikipedia, ca fait toujours son petit effet.

Enfin voilà, quoi, c'est mon stage.

Ce qui est vraiment intéressant, c'est que pour traduire correctement, je suis souvent obligée de faire quelques recherches sur internet (je n'ai que les fichiers audios, il faut bien que j'écrive le nom des personnalités et des institutions correctement), et qu'en recoupant toutes les informations (on finit toujours par découvrir que la femme du responsable d'une institution est en rapport avec le fils d'un rabbin dont il était question juste avant, et que le cousin du collègue habite juste à côté de la boulangerie où on va prendre son café tous les matins), ca donne l'impression de rentrer dans un grand monde parallèle où tout est lié.
Ca doit être ca la politique.
Limite, c'est flippant.
Mais c'est marrant quand même, j'aime bien.

Commentaires

Belin, c'est là où qu'ils font des gâteaux ? ;)
Il manque pas un r ou bien c'est voulu ?

Écrit par : BoulettedOr | mardi, 21 juillet 2009

Mhhhhh, L'espo y'a pas moyen que tu l'aies aussi vue avant février avec un Parigo-Leipzigois de passage ?

Écrit par : Yoda | mercredi, 22 juillet 2009

@ BoulettedOr : c'est voulu, je fais le max pour pas être repérée par google.

@ Yoda : ouais ouais, chkroi bien

Écrit par : Lodi | mercredi, 22 juillet 2009

Je suis allée voir la collection des "villes en mouvement" ... ça a l'air sympa comme tout ! c'est quand que doit être fini celui sur Belin ? comme quoi, le vieux haut allemand peut servir même dans la société moderne ! tu nous épateras toujours ! ... tu me dédicaceras le livre quand il sera écrit ?

Écrit par : Ingrid | jeudi, 23 juillet 2009

hello !
as tu vu sur mon blog de swap que une des swappeuses au swap sensoriel n'a rien reçu, alors je cherches 5 volontaires (4, car je suis la 5ème!) pour lui faire les 5 petites surprises qu'elle aurait du recevoir ! Si tu es ok dit le moi, ainsi que le sens que tu veux bien préparer.
Merci

Écrit par : mayona | samedi, 25 juillet 2009

Contente de voir que ton stage dans l'édition se passe bien.
Le mien était très bof, et très éloigné de ce que je recherchais vraiment mai j'espère me rattraper dans la vie active !

Bisous, tu nous donneras la date de sortie du livre ?!

Écrit par : Kore | dimanche, 26 juillet 2009

Bonjour Mayona.
D'une part excuse mon grand et long et inconcevable silence, en ce qui concerne le coli qui a été recu. J'ai eu la très mauvaise idée de partir... en oubliant mon appareil photo. Bref, les photos sont chez moi, et je me fait désirer, je sais.

En ce qui concerne la pauvre petite swappée decue, pourquoi pas. Mais je suis un peu occupée en ce moment - tu l'auras remarqué. Je suis bien d'accord pour faire un truc, mais je ne peux pas y passer tout le temps qu'il faudrait. Du miam peut-être ? J'essayerai d'y réfléchir.

Écrit par : Lodi | lundi, 27 juillet 2009

Les commentaires sont fermés.