Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 17 février 2009

Jeudi soir

Après ça, j'ai rejoins Myrtille le soir à une fête.
C'était assez marrant, parce que j'allais à la fête sans connaître personne, mais j'y ai quand même retrouvé des gens que je connaissais.

Une australienne d'origine indonésienne que j'avais rencontrée à une fête deux semaines auparavant.
Une française qui avait essayé d'aller dans un cours de russe en même temps que moi.
Un brésilien qui passe sa vie à la bibliothèque. Il se met aussi tout le temps au premier étage. Alors en fait, on se connaît de vue depuis cet été.

En fait, il n'y avait qu'une allemande à cette fête, Grätchen (qui n'est même pas un surnom, elle s'appelle VRAIMENT comme ça), la nouvelle colloc de Myrtille.
La fête avait lieu chez un italien.
Et j'y ai rencontré une slovaque qui étudie en République tchèque, et qui connaît Liptowsky Mikulas comme sa poche. Elle m'a aussi raconté comment elle avait été au festival Exit à Novi Sad. Elle veut absolument y retourner cet été. J'aimerais trop l'accompagner (mais ça risque de tomber pendant les examens).

Et surtout ! j'ai appris à faire des Mojitos.
Et c'est une idée géniale (c'est super bon, super facile, super pas cher, et on peut doser l'alcool comme on veut).

Les commentaires sont fermés.