Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 22 janvier 2009

Golm, l'université de Potsdam

Mardi dernier, pour la première fois, je suis sortie de Berlin, et je me suis aventurée jusqu'à Potsdam.

Pour moi, Potsdam, c'était un grand château bien impérial, avec un grand jardin, impérial lui aussi, d'un côté, et une grande université moderne et tournée vers l'avenir de l'autre. Entre les deux, peut-être une petite place moyen-âgeuse avec une fontaine, trois ou quatre bus, et puis c'est tout.

En fait, quand vous arrivez en gare centrale de Potsdam, vous arrivez au milieu d'une immense ville grise pleine de Mc Do et parcourue par 600 bus différents, et il faut reprendre un train pour se rendre à Golm, où se situe l'université.

Je devais me rendre à Golm pour rencontrer un professeur de linguistique sur ordinateur. Comme d'autre part, pour moi, parler de l'université de Potsdam m'évoque immédiatement Chtef-Chtef qui y fait ses études de Droit, par conséquent, l'université de Potsdam, c'était un grand campus de Droit rutilant (parce que c'est bien connu, les avocats ont plein de pognon), avec deux beaux bâtiments en périphérie à l'intention des linguistes.

En fait, il existe quatre campus différents pour l'Université de Potsdam (une vraie usine à étudiants, je vous laisse imaginer), les juristes se trouvant répartis entre les campus de Griebnitzsee et de Babelsberg.
Le campus de Golm lui-même est un subtil mélange entre un chantier, une usine et un camp de concentration.

Imaginez donc un immense campus de cubes en béton gris entourés d'une forêt. Du côté de la forêt, derrière les bennes à ordure, deux préfabriqués minuscules. L'un est bleu criard, l'autre rouge triste, les deux sont immondes.
En les apercevant, j'ai eu l'intuition qu'il s'agissait des bâtiments des linguistes.

Je n'avais qu'à moitié raison. Le bâtiment rouge est bien un bâtiment de linguistique, mais le deuxième bâtiment de linguistique lui fait face, en vert pâle, un peu plus sympathique.

Les commentaires sont fermés.