Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 21 janvier 2009

Fin de l'hiver

Je hais les gens qui ouvrent les fenêtres.

C'est incroyable tout de même qu'en plein coeur de l'hiver berlinois, qand les maximales sont à -1, qu'il y aie toujours une saleté d'élève pour "aérer".
Le pire étant sans doute ceux qui aèrent soit disant les couloirs, alors que les couloirs sont pleins de courants d'air, en fait pour le simple plaisir de fumer au chaud leur cigarette, dont la fumée nous est gentillement apportée par lesdits courants d'air.
Le pire étant peut-être ceux qui aèrent en plein contrôle de hongrois. Ceux-là mériteraient une sanction capitale. Pour la peine.

Ok, je sais...
Mais l'hiver, ça aigrit.

Encore que l'hiver, ça y est, c'est fini.

neige.JPG

Je dissertais samedi soir avec la maman d'une de mes scoutes, passablement emméchée, sur la tristesse de ces rangées de sapins déposés devant les maisons.
Elle me refaisait le récit détaillé du conte d'Andersen - je le connais pourtant par coeur et je le lui avais dit. Il m'a fallu lui rappeler que le sapin finissait quand même sur un bâteau et faisait le tour du monde.
"Les contes d'Andersen sont si tristes. C'est comme l'histoire de..." Oui oui.

Puis dimanche, le temps s'est un peu réchauffé et il a plu.
Ca a fait fondre la neige, et lundi matin, le paysage à ma fenêtre n'était plus blanc.
Dommage. C'était quand même le plus agréable de cet hiver berlinois.

J'ai donc pu ressortir lundi mon vélo.
Jusque là, faire du vélo était formellement exclu. Il y avait bien trop de verglas.

En parlant de verglas, j'ai glissé le lendemain même de mon arrivée à Berlin surune plaque de verglas. J'ai atterri sur les fesses (qui c'est-y qui rigole là-bas dans le fond ?), et il semble que je me suis blessée plutôt sérieusement. Deux semaines plus tard, je me suis décidée à aller voir le docteur, bien que Bob m'aie dit que ce dernier ne pourrait certainement rien pour moi. Il avait d'aileurs raison. Le docteur m'a annoncé que j'en avais bien pour 6 semaines.
Bien entendu, hors de question de faire du sport entre temps.

Super.
Je m'en souviendrai de cet hiver.

Commentaires

tu es blessée où ? Tu as quoi comme dommages ?
Et Bob il pourrait être plus prévenant au lieu de te sapper le moral !!

Écrit par : Ingrid | jeudi, 22 janvier 2009

Ben je suis tombée sur les fesses. Je me suis fait mal au coccyx.
Bob me sape pas le moral. Il suffit juste que je parle 3 secondes de ma santé pour qu'il commence à me débiter tous ses diagnostics. Il fait médecine. (Et en plus, il est en examens en ce moment)

Écrit par : Lodi | jeudi, 22 janvier 2009

Mais enfin Lodi, tu devrais pourtant savoir qu'une fenêtre doit toujours être ouverte quand elle n'est pas fermée... c'est comme les poubelles pour le sec ou le mouillé, ça va de soi :)

Écrit par : Winnie | vendredi, 23 janvier 2009

Je croyais que l'hiver finissait mi-mars?
Hihi, en tout cas, repose-toi bien pour te rétablir! Je ne fais pas médecine alors c'est tout ce que je peux te conseiller!
Bibiz

Écrit par : Kora | dimanche, 25 janvier 2009

Les commentaires sont fermés.