Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 04 janvier 2009

Bien arrivée

Fin de mon rocambolesque voyage retour à Berlin, qui n'a pas été si rocambolesque que ça.

J'étais chargée comme un mulet qu'on a envie de faire creuver, avec mon gros sac à dos de scout, traînant ma grosse valise d'une main et portant ma guitare de l'autre. Mais le sac est vraiment très bien fait, et en bouclant la ceinture autour de ma taille, ça me déchargeait les épaules d'une bonne part du poid.
Ceci donc pour rassurer ma maman (que j'ai essayé d'appeler en arrivant à la gare de l'Est, mais il n'y avait personne).

Le plus éprouvant a en fait été de faire le chemin de la station de métro à chez moi, parce que je devait tirer ma valise comme un chien de traîneau, vu qu'elle ne pouvait plus rouler à cause de la trop grosse couche de neige !

Et oui, je suis arivée en pleine Sibérie, et d'ailleurs il a neigé sans discontinuer depuis une heure, et vu l'état dans lequel sont les trottoirs, ce n'est pas le premier jour.
Je vais peut-être éviter le vélo les prochains jours.

J'embrasse tous les gens que j'ai laissé éplorés (ou pas) à Toulouse.
(Et ma cousine qui a dû arriver en Belgique ce matin elle aussi).

Les commentaires sont fermés.