Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 30 septembre 2008

Prétexte

Je voulais vous apprendre un truc super top : les horribles lettres biscornues qu'on vous demande de recopier à la fin d'un formulaire sur internet pour s'assurer que vous êtes un humain, ça s'appelle un CAPTCHA.

Voili voilu...

Argument culturons-nous-le-mardi-soir-avec-Lodi qui n'était qu'un prétexte pour vous faire découvrir les dix pires captchas du monde.

Mais vous faire découvrir les captchas les plus affreux du monde n'était qu'un prétexte pour donner rapidement de mes nouvelles sans culpabiliser de ne pas écrire un looooong article sur tout ce qui se passe au jour le jour.

Disons rapidement que :

- J'ai constaté qu'il ne faut pas tendre le baton pour se faire battre. J'ai beau hurler sur tous les toits que Berlin a beau être froid et humide, c'est le seul endroit au monde où je ne chope pas un rhûme toutes les deux semaines, il n'empêche que s'enfermer trois jours avec au moins 10 gosses de 8 ans qui éternuent allègrement sur le pain au moment de le mettre à table, c'est assez fait pour contredire cette vérité profonde. (Vousaurez compris que tout celà n'était qu'un prétexte à vous faire comprendre que j'ai chopé un rhûme - mais on s'en fout - et surtout que j'ai passé un week-end scout de rentrée GENIAL). Et ne hurlez pas au mauvais éducateur : "il faut mettre ta main devant la bouche quand tu éternues", à dire en allemand, ça comprend déjà un verbe que je ne connaît pas, et ça demanderait un effort de concentration un peu au delà de mes capacités dans l'état où je me trouve après 48h de 50 scouts débordant d'énergie.

- Aujourd'hui, j'ai réservé un acceuil chaleureux à une nantaise qui arrive pour faire son année Erasmus. Passée la chercher à l'aéroport, traversé tout Berlin, réglé des problèmes de clé, soutiens psychologique, consignes pour le lendemain. Ne me demandez pas qui c'est, vous ne la connaissez pas : moi non plus d'ailleurs, je l'ai rencontrée par hasard sur Facebook.

Commentaires

Reposes toi un peu et le rhume s'en ira. Ou alors une bonne tisane.
Tu joues les encadreuses Erasmus maintenant ? ;)

Écrit par : Pincho | mercredi, 01 octobre 2008

Ah !!!! quand je vous dis moi que je fais un métier à haut risque ... tous les microbes qui gravitent en permanence autour de vous .... je vais demander une prime à Darcos (oui ! parce qu'on ne fait pas QUE changer des couches culottes ... on mouche les gros rhumes et on se fait éternuer dessus toute la journée !! ... et puis d'abord, j'm'en fous, j'ai pas bac + 5 ...)

Écrit par : Ingrid | mercredi, 01 octobre 2008

Les commentaires sont fermés.