Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 28 juin 2008

s.

Puis-je me permettre de réclamer encore votre aide pour la traduction d'une saleté d'abréviation qui ne me cause que des ennuis depuis un mois.
Le petit s. qui traîne partout dans mon texte est l'abréviation de subaudiendum est, ce qui veut dire en gros "sous-entendu".
Mais je ne suis pas vraiment satisfaite avec cette traduction.
 
Jugez plutôt :

Qu'un énoncé est une quantité, on le voit à la quantité de syllabes que l'on dit longues ou courtes, sous-entendu, puisque long et court sont des quantités, ce qui est formé à partir d'elles est aussi une quantité.

Ca rend pas bien du tout.
Une meilleure idée ?
Moi, mon cerveau, il veut plus réfléchir.

NB : Je suis enfin passée au Livre 2. Il me reste encore à reprendre tout le livre 1 pour une seconde mouture avant de pouvoir envoyer le résultat à Pater, mais je suis fière quand même.

Commentaires

Pourquoi pas c'est à dire? Non? Bon, j'aurais essayé...

Écrit par : Camille G. | samedi, 28 juin 2008

Ah nan nan nan, c'est à dire c'est i.
L'AUTRE abréviation qui m'a pourri la vie, mais en décembre.

Écrit par : Lodi | samedi, 28 juin 2008

En même temps, je suppose que tu y as déjà pensé et que non, mais une locution latine, tu ne peux pas la laisser telle quelle?

Écrit par : Camille G. | dimanche, 29 juin 2008

Non, c'est bien de proposer. Mon cerveau est tellement en sous-fonctionnement en ce moment que si ça se trouve, la meilleure solution est toute simple, et j'y ai juste pas pensé.
Malheureusement, mon boulot c'est de fournir une traduction; si je laisse de côté ce qui est en latin, je zappe à peu près un quart du texte...

Je ne vois comme solution que "ce qui sous-entend que". C'est un peu lourd, mais au moins ça fait une phrase correcte.

Au fait, bienvenue Camille G.
(j'ai beau chercher, je vois pas de Camille G. dans mes amis, on se connait ? où tu aimes bien aider les traducteurs en péril sur le net en général ?)

Écrit par : Lodi | dimanche, 29 juin 2008

Je propose:
........courtes, ce qui sous-entend, puisque long et court sont des quantités QUE ce qui est formé à partir d'elles est aussi une quantité.
C'est un peu lourd mais je ne vois pas autre chose... je suppose qu'il ne faut pas s'éloigner du texte en changeant trop la structure de la phrase...

Écrit par : Tata Michèle | dimanche, 29 juin 2008

On ne se connait pas, mais je connais ta cousine ;)
Comme je fais un semestre de mobilité en Allemagne, elle m'a dit que tu étais LA référence germanophile :) En fait je te suis depuis un petit moment, mais c'est la première fois que je commente.

Écrit par : Camille G. | dimanche, 29 juin 2008

Je propose sans grande conviction un "courtes, soit, puisque long et court sont des quantités, ce qui est formé à partir d'elles est aussi une quantité"

Je plussoie aussi ma maman et confirme que tu as du lire des commentaires de Camille chez moi puisque c'est une de mes lectrices assidues.

Écrit par : Winnie | lundi, 30 juin 2008

Effectivement, j'ai vite compris en jetant un coup d'œil sur ton blog, Camille, que tu devais me connaître par Winnie...

Et possible qu'elle commente mais t'as mêmeuh pas les flux pour tes coms, alors...

Soit est pas mal...
Mais c'est pas "sous-entend" exactement. Ça irait plus comme alternative au i.

Écrit par : Lodi | lundi, 30 juin 2008

Illumination.
"J'entends"

Avec "ce qui sous-entend" en alternative dans les phrases où ça marche pas.

Écrit par : Lodi | jeudi, 03 juillet 2008

Les commentaires sont fermés.