Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 02 mai 2008

Lodi gagne des sous

Depuis que je suis haute comme trois pommes, j'écoute avec fascination cette petite chanson. Fascination assez incompréhensible, puisque même encore je ne comprends pas de quoi parle cette chanson.
Je serais curieuse, si vous avez des pistes à me fournir, de surprendre ce qui se cache par là dans les angles aveugles de mon inconscient.

podcast

Ceci dit, c'est pas le sujet.

Dimanche dernier, Lodi s'est tranformée pour la première fois de sa vie en serveuse. J'ai sablé tant de bouteilles de champagne et j'ai préparé tellement de cocktails dont j'invitais les gens à se servir avec un grand sourire que j'en étais toute grise.
Dans la paroisse de mon groupe de scouts, on fêtait en effet le départ d'un membre important qui s'était occupé de la chorale pendant des années. Les scouts avaient été désignés pour s'occuper d'installer les tables tôt le matin, et de faire le service pendant le petit geuleton qui avait lieu après la messe. Sans trop de concertation, je me suis retrouvée  m'occuper du champagne, puis plus tard des boissons en général. Ce qui a fait que je n'ai en définitive rien touché du délicieux buffet, mais enfin...
Nous avons reçu pour notre travail une petite paye. Quinze euros à moi toute seule.

Aujourd'hui, nous avons monté une immense tente dans le jardin d'une des dames de la paroisse qui fête demain la confirmation de sa fille. Petite somme à se partager entre nous, j'ignore combien.

Demain, encore une fois dans la paroisse des scouts, un mariage. Nous sommes là encore de service. Cette fois-ci avec pas mal de scouts pour s'en charger, mais nous venons quand même prêter main forte. Possible par cntre que les chefs repartent les poches vides. 

J'ai peur que ça puisse pas se mettre sur un CV, mais c'est assez marrant ! 

 

Les commentaires sont fermés.