Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 28 avril 2008

La grammaire générative transformationnelle 1/4

Vous l'avez voulue (mais siiii), vous l'avez :
voici le post consacré à tout vous apprendre sur la grammaire générative transformationelle.

On va commencer aujourd'hui par les bases des bases des bases, à savoir (saint) Chomsky et le (sacro-saint) shéma X-bar (ou " X' ", pour nos amis les matheux à qui ça parlera plus).

Qu'est-ce que la grammaire universelle ("Universal Grammar") ?

Il était une fois dans le Massachusett un gars super intelligent, super doué, super trop la classe. Il s'appelait Noam Chomsky.
(Bon, en vrai Noam Chomsky l'a pas inventé tout seule sa grammaire, mais je projette de présenter ça en scénar à Walt Disney, alors y faut ce qu'y faut).

Noam Chomsky a observé des petits nenfants, et il s'est dit que c'était drôlement doué un gosse pour apprendre sa langue maternelle. En six ans, sans se taper de liste de voca et de cours de grammaire, un gosse a assimié la plupart des structures de sa langue. Et puis surtout, vous pouvez mettre un gamin coréen dans une famille de lituaniens, il va apprendre le lituanien comme si de rien n'était, genre que c'est pas héréditaire de savoir parler une langue donnée.
De là, il tire une conclusion : il y a un et UN SEUL méchanisme de langue, et notre cerveau est programmé pour utiliser ce méchanisme dès la naissance. Puis après, il apprend à s'adapter à la structure spécifique de sa langue.
Comme quoi, c'est vachement bien un cerveau.

Chomsky se dit que ça serait drôlement pratique d'arriver à déterminer la structure de base de la langue (pas d'une langue, genre faut mettre un datif à tel endroit dans telle langue, non, universel).

Et donc, il va rechercher à déterminer une grammaire universelle. Qu'il appelle "Universal Grammar" puisque c'est un amerloc.

Plusieurs scientifiques de linguistique du monde entier vont s'intéresser à la grammaire universelle. Un des courants de cette grammaire, celui dans lequel Chomsky va continuer à développer ses théories, cherche à montrer que les liaisons entre les différents mots est générée dans la structure de la langue (si vous n'avez pas encore compris la deuxième partie de la phrase, c'est pas grave). C'est la grammaire générative.

Le shéma X-bar

La grammaire générative s'appuie donc sur l'idée qu'il y a un méchanisme de base très simple, qui donne à lui seul toutes les langues du monde. Juste que les règles d'application changent d'une langue à l'autre.
Ce shéma très simple, d'après Chomsky, c'est ça :

XP --> (Spec) X YP

Oui, avouez qu'on peut difficilement faire plus simple. Mais encore faut-il comprendre ce que ça veut dire.
P, c'est le "Phrase" anglais (qui n'a rien à voir avec le "phrase" français, qui veut dire en anglais "sentence"). En français, on appelle ça aussi Syntagme (un nom bien pour nous simplifier la vie, donc).
Disons donc que P, c'est un groupe de mots X qui forme une unité quelconque. Par exemple "mange une" c'est pas une unité, mais "mange" en est une et "mange une souris" aussi. P peut être un groupe de mots centrés autour d'un nom, genre "la petite souris". Ou autour d'un adjectif : "très méchant". Ou autour d'un verbe : "je suis une vache". Si c'est un nom, ça sera un NP, si c'est un verbe, ça sera un VP, etc, etc...
Et Y ? Et bien Y, c'est un autre X. Par exemple "mange la souris" est un VP, composé d'un Verbe et d'un NP ("la souris").
Et ça peut continuer comme ça... très longtemps.
Quant à Spec, il est optionnel. C'est un truc qui spécifie le X. Vous comprendrez mieux plus tard.

Simple, non ?

Mais en français, on ne peut pas faire n'importe quoi avec ce shéma X-bar. Il y a des règles. Ca rigole pas.

1ère : il y a toujours un sujet dans une phrase. Idiot, mais ça a BEAUCOUP de conséquences (palpitantes en plus). 

2ème :  Le français est une langue de type SVO (on en apprend tous les jours, n'est-ce pas ?).
Ce qui veut dire qu'il ne peut y avoir qu'un ordre des éléments : c'est Spec en premier (ou pas du tout), puis X, puis YP. Comme je l'ai écrit au dessus quoi, mais ça peut vraiment pas bouger. Pas possible.

Et comme moi j'aime bien faire des arbres, voilà ce que ça donne en arbre :

795779846.JPG
où vous remarquerez un truc que je vous ai pas encore dit, c'est que le shéma X-bar fonctionne en mode binaire. C'est pour ça d'ailleurs qu'il s'appelle X-bar, puisque la phase intermédiaire se note X'.

Commentaires

Le seul truc que j'ai compris, c'est que le XP dans le dessin, c'est pas le système d'exploitation; ^^'

Écrit par : Pincho | lundi, 28 avril 2008

C'est bien.
c'est un premier pas.

Écrit par : Lodi | lundi, 28 avril 2008

Je crois avoir à peu près compris... mais bon je suis censée avoir fait de la grammaire à la fac ^^ (ce fut ma pire note en license, j'ai raconté nimp à l'exam !)

Je verrais avec les prochains articles si je suis encore larguée ou pas...

Écrit par : Winnie | mardi, 29 avril 2008

ceci me ramène à la dure réalité... mes exams de la semaine prochaine ... ouiiiiiiiiiiin!
J'espère que je n'aurai pas à transcrire un texte en arbre!!!

Écrit par : Jé | mardi, 29 avril 2008

bonsoir génial ton explication j'ai beaucoup aimé, merci.

Écrit par : sabrina | mardi, 06 janvier 2009

Ben de rien.
Si t'as une question, n'hésite pas.

Écrit par : Lodi | mardi, 06 janvier 2009

merci c'est trés géniale d'avoire une comprehenssion simple

Écrit par : halouma | mardi, 17 février 2009

merci c'est trés géniale d'avoire une comprehenssion simple

Écrit par : halouma | mardi, 17 février 2009

en+ plus svp

Écrit par : halouma | mardi, 17 février 2009

Les autres articles sont disponibles quand tu cliques en haut à droite : 2/4, puis tu verras 3/4.
Je n'ai jamais fait le 4/4, parce que je voulais résumer la linguistique sur ordinateur, mais que j'ai encore du mal ^^

Écrit par : Lodi | mercredi, 18 février 2009

Bravo pour cette petite explication qui en plus m'as bien fait sourire ;)

Écrit par : funkyus | dimanche, 08 mars 2009

Bravo et merci beaucoup!!!

Je prépare un mémoire de maitre praticien de PNL sur l'un des outils de base : le "métamodèle", que bandler et Grinder (fondateurs de la PNL) ont développé à partir des travaux de Chomsky.

Auriez vous des éléments biographiques à me suggérer qui me permettent d'appréhender les bases des travaux de Chomsky? je suis en train de lire "le langage et la pensée", mais n'étant pas du tout linguiste de formation, il y a pas mal de concepts qui m'échappent!!!

Encore félicitations pour vos compétences pédagogiques teintée d'humour!!!

Au plaisir de vous lire.

Jean Do

Écrit par : Jean Do | samedi, 29 août 2009

je ne pas de commentaire je plutot le nom d'un ouvrage qui parle sur la grammaire générative transfomationnelle

Écrit par : moke giré | vendredi, 18 septembre 2009

jai vraiment aimé votre cours, moi je suis étudiant en anglais et j vraiment un interer a sa. bravo mon prof....

Écrit par : slimane | samedi, 12 juin 2010

Merci pour cette information

Écrit par : benzina zouaoui | samedi, 26 juin 2010

merçi, tu m'as beaucoup aidé; je suis en licence;Si on pouvait approfondir nos échanges, tu allais m'être d'une très grande utilité.Portes toi bien

Écrit par : DIALLO MAMADOU | mardi, 26 octobre 2010

Je suis ravie de voir que ce (vieux) post a toujours autant de succès ^^
Et puis, pour vous montrer que Chomsky ne fait pas que des arbres binaires, un peu de linguistique "politique": http://www.pressenza.com/npermalink/les-dix-strategies-de-manipulation-de-masses

Écrit par : Lodi | mardi, 26 octobre 2010

Bonjour !

Je vous remercie pour cette introduction très claire !

J'aurais voulu connaître votre opinion sur la sémantique générale qui m'apparaît comme bizarre et peu scientifique.
Une simple réponse me suffira !

Amitiés !

Écrit par : romaric | jeudi, 10 mars 2011

Hummmm... ben... heu...
C'est quoi la sémantique générale ???

Écrit par : Lodi | vendredi, 11 mars 2011

Les commentaires sont fermés.