Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 18 avril 2008

Pour un petit son

Tout d'abord, je vous invite à aller lire mon article sur Sido.

De musique en musique, ce même petit son dont j'ai parlé dans la chanson "Mein Block", m'a donné beaucoup à penser dans une chanson de Nena (dont j'ai déjà parlé).

Elle utilise ce petit son "ein", cette fois-ci en tant que particule, et le dévoile, le sublime.

Revoici donc la chanson "Lichtturm"

Or dans cette chanson, à exactement 2:10, elle prononce cette simple phrase :
"und ich schlafe so gern mit dir  ein"
Et vous remarquerez que le "ein" arrive avec une toute petite microseconde de retard, tout simplement à cause du rythme de la chanson. Or que veux dire ce "ein" ?

Le "ein" ne veut rien dire, c'est juste une partie du verbe (le verbe "einschlafen") qui se retrouve projetée en arrière (ou plus précisement, c'est le verbe qui s'avance et qui laisse la particule derrière d'après la grammaire générative - il s'agit donc en quelque sorte d'une catégorie vide non vide ^^ huhu). Bref, c'est un petit bout de rien du tout, assez passe-partout. On y fait pas vraiment attention.
Mais elle a cette sonorité particulière. J'adore ce son de la langue allemande. Il attire un peu l'attention quand même (c'est pas "vor" par exemple, ou "an", qu'on avale à moitié et qu'on entend finalement même pas).

Or que nous dit ici Nena ?
D'abord, vous et moi, et l'allemand moyen, et le monde entier suspendu aux lèvres de Nena entend "und ich schlafe so gern mit dir". Ce qui signifie "et j'aime tellement coucher avec toi". On est dans une chanson d'amour, et ma foi, c'est déjà très bien en soi, hein, elle lui dit qu'il est une bête au lit, pourquoi pas, c'est toujours flatteur.
Mais après la toute petite microseconde, le "ein" apparaît. Et alors vous, moi et l'allemand moyen, on revient en arrière pour corriger le sens qu'on avait déjà donné. "J'aime tellement m'endormir avec toi" en fait. Mais c'est encore plus que ça, parce que dans "einschafen", il y a l'idée d'un sommeil paisible, heureux. Quelqu'un qui est "eingeschlafen" ne peut pas ne dormir que d'un oeil ou faire des cauchemards. "J'aime tellement m'endormir dans tes bras".
Rien qu'avec ce tout petit "ein", au lieu d'une phrase banale, on a toute une superbe déclaration d'amour d'un coup. Non seulement deux phrases en une (parce que la première version, on l'a bien entendue et interprétée, et elle est présente aussi dans le sens). Mais qui justement insiste sur le mélange des deux. Dans le fond, il y a aussi une connotation sentimentale dans le "schlafen mit" (il y a d'autres expressions moins romantiques que ça). Et inversement "s'endormir dans ses bras" a aussi sa part de sommeil après l'amour. Bref, on a vraiment les deux sens inextricables l'un de l'autre, impliqués l'un par l'autre, et finalement, ce que dit Nena, c'est que c'est les multiples aspects de leur relation qu'elle aime.

Pouvait-il exister un meilleur moyen de le dire ? 

Commentaires

Au fait, Winnie, je réponds à ta question d'il ya très très longtemps sur "Du bist überall" de Nena. Le video-clip a été tourné à Prague (tout s'explique). Le bonhomme en chapeau-melon est d'ailleurs un certain Pan-Tau (traduit par "Monsieur Rosée"), d'une émission pour enfants Tchécoslovaque-RDA. Bref, du communiste qu'on a pas connu quoi.

Écrit par : Lodi | vendredi, 18 avril 2008

Non mais c'est moi où ce clip montre un couple se faire du pied pendant que l'un est aux toilettes ? o_O

Strange.

Sinon je ne suis pas sûre que j'aurais remarqué la microseconde du "ein", j'aurais sûrement pris ça pour un petit cri genre "ouais" ou un "hein !"

Et je ne sais plus du tout de quoi tu me parles... par contre je crois avoir entraperçu ce qu'est une catégorie vide ^^

Écrit par : Winnie | vendredi, 18 avril 2008

Mais qu'est-ce que tu racontes ? Il sont en train de boire le café...

Recontextualisation : dans l'article sur Nena, tu m'avais demandé où avait été tourné le clip "Du bist überall". Tu as le lien au début de l'article.

Pis t'inquiète, les as a voulues, tu les auras tes posts de grammaire générative. C'est trèèèèèèèès simple.

Écrit par : Lodi | vendredi, 18 avril 2008

Et d'abord Nena ne pousse pas des ouais et des hein.
Elle a pas besoin de meubler, non mais.

Écrit par : Lodi | vendredi, 18 avril 2008

Ah mais j'aime beaucoup Nena, je n'eus jamais eu l'intention de faire des insinuations pareilles.

C'est mon oreille la seule coupable.

Ah oui oui ils prennent le café, mon attention a fourché au moment crucial o_O

Sinon j'avais pas remarqué aux premières visions elle porte ses chaussures avec de GROSSES CHAUSSETTES ^^

Écrit par : Winnie | vendredi, 18 avril 2008

Ben ouais. Moi aussi. Fait froid ici.

Écrit par : Lodi | vendredi, 18 avril 2008

Nan mais c'est des chaussures où on doit voir le pied normalement. Remarque que c'est pas spécialement moche hein, juste surprenant.

Écrit par : Winnie | samedi, 19 avril 2008

Les commentaires sont fermés.