Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 27 mars 2008

Bilan de la semaine passée à Paris

Je tiens à noter avant de lancer cet article que quiconque appuie sur "play" prend le risque d'entrer dans mon univers musical.
On aime ou on aime pas, hein...
Donc, aujourd'hui, ça sera le groupe "Minimum Serious". J'en ai déjà parlé à quelques uns, j'aime beaucoup.

Mes grosses pierres :
Assister aux cours de Lettres Modernes :
J'avoue ne m'être pas réveillée pour le CM de lexico, mais j'avais appris la veille que je ne passerai que sur le TD pour le rattrappage. Pour le reste, j'ai bien rempli ma mission. Après tout, c'était le but pour lequel je m'étais rendue à Paris.
Je me suis égarée dans un cours de grammaire. L'affichage m'avait induise en erreur, et j'ai passé deux heures à regarder ma montre sans oser bousculer toute ma rangée pour sortir. C'était vraiment atroce. L'objet du cours a été la distinction entre les temps perfectifs et imperfectifs (des jolis mots pour distinguer en gros entre temps simples (comme le passé... simple) et composés (comme le passé... composé)), et la différence entre l'imparfait et le passé simple (l'imparfait est un action qui dure ou qui se répète et le passé simple uneaction brève). Bref, j'ai révisé les leçons que je faisais réciter au petit Jean l'an dernier endant mes heures de baby-sitting. Le petit Jean était au CM2. C'était à pleurer.
Heureusement, mes cours à moi se sont tous révélés très intéressants. Les deux cours de linguistique (typologie et lexico) sont tellement en accord avec ce que je fais ici qu'ils ne devraient pas poser trop de problème.
Reste donc à bien travailler ma littérature, et à réviser le latin.
Mais on verra tout ça un peu plus tard.

Récupérer les cours du premier semestre :
Assez calamiteux, les gens que j'interrogeais n'avait jamais choisi les mêmes options que moi. J'ai finalement réussi à avoir le numéro d'une fille qui me donnera un cours de linguistique.
Toujours est-il que je n'ai aucun cours en main.

M'assurer de récupérer les cours du second :
Plus réussi. Les élèves étaient tous prêts à me rendre service.
Même quelques professeurs m'ont promis de m'envoyer des documents.

Mes graviers :
Travailler pour le mini-mémoire de syntaxe et le mémoire :
C'est sans doute ce dont je suis le plus fière sur cette semaine. Je n'ai pas tant de temps que ça pour aller aux différentes bibliothèques, mais j'ai travaillé plutôt efficacement.
Tellement, que je me suis promis d'avoir bouclé mon mini-mémoire (recherche, rédaction et relecture) pour le premier avril. C'est pas une blague !
J'aimerais bien vous bassiner d'ici quelques temps avec ma syntaxe... niarc niarc niarc... je pense que vous n'y échaperez pas...

Faire mon rappel de vaccin :
Fait.

Aller à la piscine :
Pleine de bonne volonté, j'ai fait mon sac à dos mardi, pour aller à la piscine après les cours.
Mais pendant la journée, j'ai eu des crampes terribles dans les jambes. Jai attribué ça au vaccin, et j'ai décidé de faire pause sport pour une semaine.

Suivre la semaine sainte :
Je n'ai assisté en fait qu'au vendredi saint. C'était pour moi le plus important, et j'ai embêté tous les gens avec qui j'avais rendez-vous pour manger après à cause de ça ! Et oui, tout ça pour aller faire un bisou sur la croix.
La cérémonie était très simpathique, elle avait lieu dans une petite église souterraine rue de la Santé.
Pour le jeudi saint, nous avions rendez-vous en même temps pour manger avec la maman de Manue. J'ai été très heureuse de la revoir après toutes ces années.
Donc pas de jeudi saint. En y réfléchissant bien, je me suis rendu compte que je n'avais encore jamais participé à un jeudi saint !
J'ai été par contre très déçue de ne pas pouvoir aller au sacrement de réconciliation qui avait lieu le samedi matin dans la même petite église. Mais enfin, il fallait prendre le train.


Mon sable :
Acheter des moules à canelés :
Fait.
Et même des moules à madeleines.

Continuer le combat :
Calamité...
Bon, mais je vais reprendre, je vais reprendre...

Demander à la pharmacie si ils ont quelque chose pour mes ongles :
J'ai acheté un verni à ongle spécial, mais les résultats ne se sont pas montrés très concluants en une semaine. Par contre, depuis deux jours, j'ai adopté une autre technique (trouvée sur le net) et je plonge mes ongles dix minute dans de l'huile. Je suis bluffée par les résultats en seulement deux "séances".
Oui, oui, je sais, ma vie est passionnante.

Rattrapper quelques posts en retard :
J'ai écrit quelques posts, pas beaucoup.
En ligne bientôt.

Plein de lettres à écrire :
J'ai écrit quelques lettres, pas beaucoup...

Une petite bière :
J'ai retrouvé Lisa mardi soir. Un vrai bonheur. Il faudra que je vous raconte ses aventures journalistiques un jour. Croustillant à souhait.
Comme je l'ai déjà évoqué, j'ai dîné avec la maman d'Emmanuelle. On peut dire qu'elle a la forme...
Et puis un Higuma avec les gens bizarres et étranges de Paris s'imposait. J'avoue que j'avais eu une journée chargée, de cours et de recherches, et que je ne tenais pas vraiment la grande forme. Mais j'ai beaucoup apprécié (même si ça se voyais pas). Merci les gens !
Tout à fait par hasard, j'ai croisé une Chartiste. Pas de vraie bière, mais même quelques mots dans la rue ça fait plaisir. Courage Alice pour la suite !
Et puis surtout, une super semaine passée avec Manue et Joker. On s'est bidonnés à lire du Umberto Eco et à regarder Buffy (enfin, je me suis bidonnée... mais non, Manue, c'est pas ridicule, non, non...). Et j'ai beaucoup aimé Dr House (si, si, c'est vrai).

Commentaires

Oui effectivement au Higuma j'ai plutôt eu l'impression que tu étais ailleurs....
C'est dommage, on n'a pas pu vraiment discuter !

Écrit par : BoulettedOr | vendredi, 28 mars 2008

Les commentaires sont fermés.