Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 13 mars 2008

Allez, je suis motivée...


Aujourd'hui, une journée pour rien, à croire que c'est trop pour mon petit cerveau d'avoir travaillé plusieurs jours d'affilé toute la journée. Mon mini-mémoire est prêt, et comme je le pensais, Michi n'a pas réussi à dépasser l'introduction. Bon, j'aurais peut-être dû le briffer sur le principe de la morphologie (il s'est cassé la tête pendant des heures à comprendre quel mot j'avais confondu avec "Morphème"... avant finir par comprendre que le mot existait vraiment !)

Il faut commencer à réfléchir sur mes cours du prochain semestre. Deux possibilités s'offrent à moi pour obtenir mes 15 points du semestre :
- combiner un Hauptseminar de Syntaxe, mais allemande cette fois-ci, et un Hauptseminar sur l'Histoire des sciences du langage, pour 8+8 points. J'ai adoré mon cours de syntaxe française, et je suis toute frustrée de ne pas savoir comment elle fonctionne en allemand. Quant à l'histoire des sciences du langage, c'est de l'épistémologie, l'amour de ma vie. En plus, le livre de référence de ce cours est signé Sylvain Arnoux... ça promet. Inconvénient : deux mini-mémoires encore une fois à la fin du semestre.
- combiner l'un de ces Hauptseminar avec de la version et un cours de Linguistique à l'ordinateur, puis rajouter je ne sais quel TD pour 8+4+2+? points. Ce dernier cours m'a tapé dans l'oeil. Un peu de concret et qui sent un peu le débouché, c'est très tentant. Inconvénient : ahhhhhh mais que vois-je ? c'est Konfu qui assure ce cours ?!?

Comble d'horreur, que ce soit dans l'un ou l'autre cas, j'ai forcement au moins cours qui commence à... 8h ??? Mais ils veulent ma mort ? C'était déjà un calvaire de se lever pour 10h tous les jeudi.

1791928289.jpg

Un petit haut magnifique. Un cadeau de ma soeurette, que c'est la plus chouette des soeurettes.
Je l'ai mis ce soir pour une réunion-chefs chez Stephan où nous avons fait le point sur toutes les choses à venir au sein du groupe. Le rassemblement national des Rover, un tournoi de foot des groupe de Berlin, les camps d'été, les chefs de l'année prochaine.

La réunion a commencé par un petit texte lu par notre "aumônier". Un petit texte que je connaissais déjà, mais qui tombais à point nommé :
Un professeur de philosophie, à la rentrée, va ouvrir son cours. Tout les étudiants l'observent avec attention. Au lieu de commencer son discours, le professeur prend un seau, et le rempli de grosses pierres. Il demande alors : "Ce seau est-il plein ?" Les étudiants acquiessent. Le professeur verse alors des graviers dans le seau. Les graviers viennent tout naturellement se glisser dans les interstices entre les pierres. Le professeur demande alors : "Et maintenant, le seau est-il plein ?" Les étudiants, amusés, acquiessent. Le professeur verse alors du sable dans le seau. Le sable se fraye un chemin parmis les graviers.
Le professeur dit alors : "Ce seau est votre vie. Les pierres sont les choses importantes de votre vie : vos enfants, vos amis, votre famille, votre santé. Les graviers sont les choses nécessaires de la vie : votre travail, faire la fête, votre voiture... Et le sable, ce sont les petits détails de la vie : dîner entre amis, regarder un film, aller se balader dans la nature. Vous devrez toujours commencer par ce qui est le plus important. Sinon, il ne restera plus de place dans le seau pour elles. Mais vous ne devez pas oublier que vous aurez toujours des petites places pour les plus petites choses de la vie.
Un étudiant se leva et se dirigea vers la chaire. Il vida dans le seau le contenu d'une bouteille de bière. Le liquide s'incorpora au reste du contenu. La morale de cette histoire ? Votre vie pourra peut-être être bien remplie, il y a toujours de la place pour une petite bière.

Départ pour Paris imminent. Une petite semaine, qui devra être utile.
Mes grosses pierres : assister aux cours de Lettres Modernes, et récupérer les cours du premier semestre, m'assurer de récupérer les cours du second.
Mes graviers : aller à la piscine, suivre la semaine sainte, travailler pour le mini-mémoire de syntaxe et le mémoire, faire mon rappel de vaccin.
Mon sable : acheter des moules à canelés, continuer le combat, demander à la pharmacie si ils ont quelque chose pour mes ongles (oui, mes ongles se dédoublent et cassent et sont tout fragiles... je sais, j'ai des problèmes terribles dans ma vie), rattrapper quelques posts en retard, plein de lettres à écrire.
Une petite bière : avec qui qui voudra.

On notera la musique motivante qui nous réveille pour accompagner cet article.
C'est dire que je suis motivée, à fond les potirons...
Je me suis d'ailleurs remise à Jeanne et Serge, en général c'est bon signe.

Commentaires

Ah mais non tu viens à Paris la seule semaine où j'y suis pas >_

Écrit par : Winnie | vendredi, 14 mars 2008

Le principe, c'est que je viens pour Pacques sur Toulouse, hein, tant qu'à faire...

Pis comment t'as déjà lu le post alors je le l'ai fini depuis 5 secondes !!!

Écrit par : Lodi | vendredi, 14 mars 2008

Han la fin a changé depuis mon dernier passage o_O et ouiiiiin j'ai pas accès à la musique entraînante qui motive !

Voilà sinon la publication de l'article a correspondu PILE au moment où je suis venue visiter ton blog, voilà !

Mais je dois cacher une commentatrice frénétique à l'intérieur de moi, sur Kouaa-blog, tout le monde pense que je fais partie du staff vu que je commente quasiment tout tout le temps ^^'

Écrit par : Winnie | samedi, 15 mars 2008

Winnie => Ca je confirme... ^^

Écrit par : Pincho | samedi, 15 mars 2008

Pour la musique entrâinante qui motive, tu as http://www.youtube.com/watch?v=Xt7lo9wH0ZQ si tu aimes les photos de gens que tu connais pas qui font des grimaces.
Mais cela dit, je parie que tu l'as dans ta bibliothèque...

Écrit par : Lodi | samedi, 15 mars 2008

Avant tes gros cailloux, t'as oublié les rochers ; dans le désordre : manger, dormir, respirer, se détendre, être heureuse....si si je te jure, ce sont ceux-là les plus gros :) on les oublie trop souvent...d'ailleurs....là, je vais dormir parce qu'il est tard ^^

Écrit par : BoulettedOr | mardi, 18 mars 2008

Les commentaires sont fermés.