Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 06 mars 2008

Sin City

394356194.2.jpg

Dans la cathégorie des films-cultes-de-Stevan-que-j'ai-jamais-vus-même-que-Stevan-me-renie, j'ai commencé avec "Sin City". Qui bien que datant de 2005 et déjà un grand classique du genre.

J'ai donc regardé, et franchement, ben... beurk.

Moi qui me croyais une spychopathe sadique en liberté avec tous mes films préférés que je les aime (Orange Mécanique, Pulp Fiction, Full Metal Jacket, Dobermann, Battle Royale, etc...), ben je peux vous dire que le gars qui a fait ce film est vraiment un malade mental sanginaire très très perturbé. C'était limite intenable (et "Kill Bill" ne m'a pas fait sciller d'un sourcil...).

Le Dr Orlof analyse parfaitement les faiblesses du film. Je ne peux que m'incliner devant son commentaire, et j'en profite pour lui faire un coup de pub, puisque c'est la première fois que j'en ai l'occasion.
Je serais tout de même un peu moins sévère. "Sin City" n'est pas un gros navet, j'ai vu assez de films pourris pour pouvoir m'en rendre compte et j'ai arrêté de respirer trop souvent pour pouvoir faire mon hypocrite (bah, trop nul le film, nan mais pour qui il se prend Brucy ?).

On ne peut rentrer dans le film qu'après avoir assimilé la voix off. Je déteste ce style qui plaque une voix off monocorde de monologue intérieur sur une action. C'est déjà un gros handicap pour le film, dès le départ, pour me plaire. Mais on finit par s'y faire.
Le film est décomposé, en gros, en trois histoires. La première est franchement touchante. L'acteur qui interprète le rôle de Merv est excellent, l'histoire est belle et c'est dans cette séquence que se trouvent les scènes les plus réussies (et les plus violentes, la plus insoutenable à mon sens aussi, celle du "et il m'a forcé à regarder"... ceux qui ont vu le film comprendront).
Tout comme le Dr Orlof, je pense que les seuls intérêts du scénario sont de toute façon dues à la BD originale. Quand au style cinématographique, j'ignre si l'on peut attaquer quelqu'un pour plagiat de style, mais si c'est cas Tarantino doit intenter un procès à Rodrigez, parce que ça frôle l'insolence. On a affaire à un mélange sans inventivité de "Pulp Fiction" (pour le découpage en histoires mélées, retours en arrière, etc...) et de "Kill Bill" (pour le gore). En gros, rien d'intéressant venant du réalisateur lui-même. En plus de son traitement de la violence sur lequel je ne reviens pas.

J'ai été un peu étonnée de ne pas aimer. A priori, c'était le film fait pour moi. En tous cas, c'est ce que disaient beaucoup de gens.
Comble du comble, Jessica Alba, que j'apprécie de par ailleurs énormement (elle est belle et elle danse bien, parfaite donc pour le rôle de Honey Dallas dans une comédie musicale Tnage) est vraiment tout sauf faire pour incarner Nancy. Un tel gâchi (de superbe danseuse et de personnage intéressant) c'est à tomber par terre.

394356194.jpg

Commentaires

(bave devant la photo...)
^^

Écrit par : Pincho | jeudi, 06 mars 2008

Enfin il me semble que Sin City est sorti AVANT Kill Bill... donc le plagiat va être difficile :S

Sinon je ne l'ai pas vu, mais j'en ai entendu vraiment beaucoup de bonnes critiques et peu de mauvaises.

Mais si c'est si gore que ça, je doute de pouvoir le regarder un jour !

Écrit par : Winnie | jeudi, 06 mars 2008

@ Winnie : Non, a priori Sin City c'était 2005 et Kill Bill 2003. A vérifier.
@ Pincho : zut, j'ai chopé un deuxième Casayoda dans mes commentateurs.
@ Pincho (re) : je comprends. Limite, je dirais, je compatis.

Écrit par : Lodi | jeudi, 06 mars 2008

@ Winnie : Vérifié, c'est bien ça. De toutes façons, c'était évident.

Écrit par : Lodi | jeudi, 06 mars 2008

Casayoda ?? Kezako??
Sinon, c'est vrai que Kill Bill et Sin City sont un peu space mais ça fait du bien de voir de temps en temps des films qui sortent du cadre habituel. Par contre, y'a pas à dire, Jessica Alba, elle est vraiment belle. :)

Écrit par : Pincho | vendredi, 07 mars 2008

Vi, vi, je suis bien d'accord, Jessica Alba fait indéniablement partie du Top 10 des femmes les plus belles du monde (peut-être même le top 5, j'ai pas réfléchi à la question).
Pis en plus elle danse bien (pas de la danse classique, certes, mais bon, il en faut aussi). Ah, faudra que je fasse un billet sur "Honey", c'est un film CUUUUULTE (comment ça, "non" ?).

Mais non, vraiment, son rôle dans "Sin City" est super mal choisi pour elle.
Pis si je veux des films qui sortent du cadre habituel, j'ai toujours "Cube" (miam). :P

Écrit par : Lodi | samedi, 08 mars 2008

Ah oui, et pour Casayoda... tu as peut-être vu se balader dans mes commentaires (et cité dans des articles de ma vie à Paris aussi) un certain Yoda. Casayoda, c'est ma petite blagounette personnelle pour le charrier quand il se laisse un peu emporter par le feu de son tempérament.

Allez, Yoda, le prends pas mal...

Écrit par : Lodi | samedi, 08 mars 2008

Merci pour le clin d'oeil mais encore une fois, il ne faut pas se laisser impressionner par les phénomènes de mode : Jessica Alba est très commune et n'a aucun charme...

Écrit par : Dr Orlof | dimanche, 09 mars 2008

Ca fait plaisir de voir quelqu'un qui n' pas aimé Sin City car je me sentais un peu seule lol.
Tous mes amis même mon Chéri l'a adoré.
Personnellement je me suis ennuyée sur la totalité du film... Je désespérée quand je voyais que le compteur de minute défilait si doucement lol. Mais j'avais promis de le regarder, chose faite et je regrette.

Écrit par : Kel-Ly | lundi, 05 janvier 2009

Après cou, je me dis qu'il y avait quand même des trucs bien... mais le mérite en revient certainement à la BD d'origine.

Écrit par : Lodi | mardi, 06 janvier 2009

Au fait, bienvenue, Kel-Ly, nouvelle copine de Swap !

Écrit par : Lodi | mardi, 06 janvier 2009

Je n'ai pas vu la BD d'origine et j'avoue ne pas être tentée.
Lol, je suis repérée ^^

A bientôt :)

Bisous

Écrit par : Kel-Ly | mardi, 06 janvier 2009

Les commentaires sont fermés.