Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 18 janvier 2008

La quête du Saint-Graal

Enfin mon exposé est passé, je respire un peu mieux.

Quand je suis sortie de ma torpeur, hier après le dernier cours (enfin le week-end !) je me suis dirigée vers le Schloss, le grand centre commercial près de chez moi, celui qu'il est tout plein de magasins comme Pimkie, H&M, NewYorker et j'en passe. Ben oui, ici aussi c'est les soldes.

Je voulais acheter un pull.
Mais attention, pas n'importe quel pull.  Je veux acheter mon pull por Budapest : un pull à col roulé, bien chaud (pour le côté chaud et doux, je suppose qu'il est en cachemire) et jaune (ou orangé, à la rigueur). Bien évidement il faut qu'il soit près du corps, pour le côté classe (c'est la Saint-Valentin faudrait pas oublier).
Sauf que mon pull... n'existe pas.
Enfin c'est ce qu'il faut croire.

Que les allemands manquaient de goût en vetements, je m'en était rendu compte. Mais que même les magasins baignaient dans une ambiance grisâtre-violacée, parcemée de-ci de-là de couleurs pâlotes, il a fallu que je le voye pour y croire.

Le must du must, donc, apparement, c'est le gris-violet sombre-couleurs délavées. Surtout pas de couleurs chaudes, on risquerait d'attrapper un coup de soleil.
Dans la cathégorie pull, on opte pour le grand décolleté (parce qu'à Berlin, il fait chaud, c'est bien connu). Et le T-shirt à manches longues catégorisé "pull" se porte bien (idem).

Grand Bog miséricordieux ! Je ne demande qu'un pull un peu épais dans une couleur gaie.

Genre celui-ci (mais version manches longues)

80af0ddc22870c65bc747b05ca46fcc1.jpg

Je vais donc continuer ma quête. Mais je suis loin d'être une accros au shopping, et je porte peu d'espoir sur les allemands. Si toi, ô français de la France, toi qui va passer tes prochains jours dans les magasins à faire les soldes (ne mentez pas, je le sais), ton oeil est attiré par une jolie tâche jaune revivifiante au rayon des pulls, ô mon lecteur, avertis-moi.
Je serais sur Paris le week-end prochain.

Commentaires

Je suis en quête d'un manteau pour l'hiver australien (oui il fait froid parfois là-bas AUSSI), donc je regarderais pour ton éventuel pull ;)

Écrit par : Winnie | vendredi, 18 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.