Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 12 novembre 2007

Les Spätschicht

Je vous dis avec ce mail adieu pour une semaine.
Car de lundi après-midi à dimanche midi, nous sommes en Spätschicht.

Les Spätschicht késako ?
Les Pfadis (c'est à dire la branche des 13-16 ans, la mienne) de Sankt Otto (mon groupe) et leurs supers chefs (à savoir Stephan et moi) passent une semaine ensemble. Les cours continuent, chacun vaque à ses occupations habituelles... mais notre maison devient pour une semaine les locaux de Sankt Otto, avec un super but commun : l'aménagement d'un nouveau local rien que pour les Pfadis (avec peinture des murs, aménagement des fauteils, décoration et petite fête d'inauguration of course).

L'occasion de revenir sur presque un mois déjà avec les Pfadis :

- la Leiterrunde ("ronde des chefs"), devant le match Tschequie-Allemagne, dont je vous ai déjà parlé

- le grand nettoyage d'automne :
Alors si vous vous demandez pourquoi un grand nettoyage en automne, et bien c'est évident : en automne, les feuilles tombent. Or le parc de Sankt Otto est assez grand, et l'intendant a eu bien besoin de tous les bras (et les rateaux) disponibles pour ramasser tout ça.

3a4c37c833a9d9362f3764fa205033cd.jpg

Ces trois adorables gosses sont des Jungfi (Jungpfadfinder), la tranche d'âge en dessous de celle dont je m'occupe. On les reconnaît à coup sûr à leur foulard bleu. Ces trois petits mecs n'étaient pas bien costauds et la grande brouette leur causait bien des tracas (mais c'est à ça que servent les grand Pfadis, non ?), mais ils y mettaient tout leur coeur et ils ont de l'énergie à revendre.
A vrai dire, on a manqué un peu de main d'oeuvre, Sankt Otto semble comme qui dirait déborder de flemmards... mais enfin, on y est arrivés !

- la vente des gâteaux : 

8828ed58973f02c798fe89c0112cc494.jpg

Car non, contrairement à ce que la photo pourrait faire croire, les filles n'ont pas mangé tous les gâteaux.
D'abord il y avait les garçons aussi (qui, à part Lukas, se sont enfuis pour ne pas être sur la photo), et puis si, si, on a bien vendu (même si Ida essaye de vous faire croire que la caisse est vide).
Je vous présente donc mes Pfadis, enfin, en chair et en os, et en foulard vert comme il se doit. Pendant la messe, ils ont illustré par un tableau vivant l'histoire de Zachée, puis diverses scènettes représentant des situations d'exclusion auxquelles cette histoire leur avait fait penser. Puis à la sortie de la messe, vente de gâteaux faits maison (ou par Aldi...).
L'autre chef, Stephan, n'était pas là. Il passait en effet sa formation pour avoir... des bûchettes (hi hi ^^ moi je les ai déjà !)

- Leiterrunde, mais cette fois au niveau des Pfadis de Berlin (les autres unités de notre âge, mais des autres groupes).
Jeudi soir, où j'ai donc rencontré les quelques chefs de Berlin et le responsable. Je suis d'ailleurs vraiment surprise qu'il y ait si peu de groupes sur une ville comme Berlin. Rien que dans Toulouse, nous étions plus ! (Domino, St Etienne, St Jo, Christ Roi... zut, qui c'est que j'oublie encore ?)
On s'est retrouvés autour d'un verre dans le café du coin (zut, on fait jamais de réunion en uniforme ici ?!?... faut que je me déshabille en plain café, ça le fait, tiens...), près des bureaux de la DPSG.
Discussion autour du camp de cet été. Nous sommes tous invités à participer à un camp organisé par des Rovers (la tranche d'âge au-dessus) avec pour thème le Moye-Âge. Le responsable parle, tout le monde fait oui oui, à part Sankt Otto (surtout Stephan, mais soutenu moralement très fort par moi) qui tient à son camp à l'étranger (et oui, on est des chieurs, mais on l'assume ^^).

- Sankt Martin (saint Martin) hier.
A cette occasion, la tardition veut que l'on fasse une grande procession aux flambeaux. C'est une tradition aussi bien catholique que protestante, et la paroisse dont dépend mon groupe ne dérogeait pas à la règle. Et les Pfadis étaient chargés de la sécurité (qui se borne à dire aux voiture de faire demi-tour, parce que par là, c'est pas possible).

Commentaires

ARG flûte évidemment la semaine où il y a une urgence.

On a reçu une lettre de la Sorbonne disant que tu n'es pas inscrite administrativement en Licence 3. Mon papa me la scanne dans la journée et je te l'enverrais par mail. J'irais voir aussi sur place quel est le problème exactement si la Sorbonne n'est pas bloquée ou encore sous un assault de CRS.

Voilà sinon une requête un peu moins importante : si tu vas à Lush un de ces 4, peux-tu leur demander s'ils ont en boutique les tee-shirts qui sont sur le site internet allemand ? Nan parce que j'en voudrais bien un quand je viendrais à Berlin si c'est possible :)

Écrit par : Winnie | mercredi, 14 novembre 2007

Les commentaires sont fermés.