Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 21 avril 2007

Finies les vacances

Et oui, j'étais bien partie pour actualiser le blog et donner de mes nouvelles et tout... Et puis, alors que je venais de terminer d'écrire mon développement sur ma palpitante dissertation, pof, noir total sur l'écran, et c'est ainsi que l'ordi de Stevan est mouru, vaincu par Arthur Schnitzler.

Disons pour résumer que la fin du séjour s'est bien passée, avec encore quelques glaces, quelques séances télé (Nous avons regardé les Shadoks avec une traduction live impro de moi, et le lendemain il a demandé a ce qu'on regarde la suite. Ouais !!! Et une victoire de français !).

medium_Zrenjanin.jpgUne petite ballade avec la maman, un jour que Stevan mettait du temps à rentrer du travail. Nous avons à cette occasion exercé notre serbo-anglais réciproque, et nous avons presque réussit à nous dire des choses. Cependant, comme ce n'était pas toujours très poussé, Beki (puisque Rebbecca a nom Mme Stanimirovic) interpelait tous les passant "Govorite li engleski ?!?", et c'est comme ça que j'ai rencontré une jeune zrenjaninoise, Milana, qui non seulement était la référence de ses amies en matière d'anglais, mais en plus sait encore mieux parler français (ah ben ça tombe bien, tiens !). Evidement ladite Milana est complètement fan de la France, m'a parlé de nom de rue à Paris dont je n'ai jamais entendu parler, et n'a qu'un rêve : aller à Paris. C'était la première fois de sa vie qu'elle parlait à une vrai française, autant dire que c'était le plus beau jour de sa vie, et que j'ai désormais une puissante alliée à Zrenjanin.

Avant de prendre le bus, et profitant que nous étions sur Belgrade, nous avons fait un tour par l'ambassade française. Une fois arrivés là-bas, nous voyons une marée humaine se bousculant devant l'entrée... ouf c'est celle de l'ambassade d'Autriche ! Enfin voilà l'ambassade de France, pas un chat devant la porte, nous entrons dans une petite cour sombre avec quand même les affiches des différents candidats à la présidentielle. Un jeune homme vient vers nous, "Vous parlez français ? - Non." Ah, c'est embêtant ça... Si ils sont en telle pénurie de français ici, avec un peu de chance ils vont accepter ma candidature ? Ils vont peut-être même être tellement contents qu'ils vont me payer pour ce stage ? (ben quoi, on a bien le droit de rêver...) Enfin nous repartons avec toutes les instructions pour obtenir le visa.

Enfin, il a fallu prendre le bus retour. Statistiques à l'appui, je peux démontrer qu'il a systématiquement deux fois plus de monde dans le bus Serbie-France que dans le France-Serbie. A croire qu'il a des pertes entre temps, puisque 99% des passagers sont serbo-jugoslaves et 75% ne parlent pas un mot de français. Passons. Cette fois-ci, extraordinaire, il y avait plein de gamins (entre 3 et 14 ans) qui se parlaient en franco-serbe ("Qu'est-ce qu'il y a Victoria ? - Hajde, dodji, dodji !"). Lesdits gamins, au fur et à mesure que l'heure de se coucher approchait, étaient de plus en plus surexcités et à 22h, le grand jeu consistait à s'insulter : "Hey Georges Pompidou ! Pidou pidou ! - Hey Jacques Chirac ! - Hey Nicolas Sarkozy !" jusqu'au petit de 3 ans : "Hey Jean Mardi La Peine !" faisant preuve parfis d'une grande imagination : "Hey Philéas Ségolène Sarkozy !".

Rentrée à Drancy finallement après ces péripéties, un peu triste que les vacances soient finies.

Commentaires

Bien, bien, je constate que ZOU !! un petit tour en Serbie et oubliée ta gentille famille française ... pas un seul petit mot pour le plus joli bout-de-chou de la famille qui vient de fêter ses 1 an .... sur un blog, pourtant réactualisé ... c'est du propre !!
Pour la peine je t'envoie une jolie photo sur ton mail... pour te souvenir de ta nièce .....

Écrit par : Ingrid | samedi, 21 avril 2007

Ouuuuh la vilaine jalouuuse

Bon ben Ingrid j'ai bien essayé de laisser un commentaire mais peine perdue à nouveau... par contre je vais (enfin) écrire mon article sur Pâques

Et puis qu'est-ce que c'est que ce gros trou à ton tee-shirt Elodie ??? après les serbes vont croire que les français ne savent pas s'habiller

(je suis fan du ballon Sindy par contre)

Écrit par : Winnie | lundi, 23 avril 2007

L'autre, hé ! C'est même pas un trou, c'est un morceau de tissu cousu par dessus ! Pas intérêt à critiquer, hein, parce que c'est ma soeur préférée qui me l'a offert.

Écrit par : Lodi | lundi, 23 avril 2007

Les commentaires sont fermés.